Du divertissement à l’abrutissement !

Écouter ci-dessous :

Beaucoup de jeunes rêvent de participer à des émissions de télé-réalité, admirent telle ou telle « star » issue de ce genre de séquence.

Ce type de programme ne doit plus être envisagé comme un simple divertissement mais comme un phénomène de société véhiculant des croyances normatives puissantes.Des conduites très particulières y sont ainsi valorisées: désir de célébrité, individualisme, compétition, renoncement à toute forme d’intimité.

Il faut être meilleur que l’autre et, dans cet environnement de concurrence poussé à l’extrême, tout le monde est jeune, se ressemble à s’y méprendre. Jamais personne ne lit, ne se cultive, jamais rien ne dépasse, ni par le physique, ni par les opinions ou le langage. Lire la suite

Les jeunes en colère

 À écouter ici :   Les jeunes en colère !

       Si la sélection à l’université a mis le feu aux poudres, c’est qu’elle résume à elle seule, le monde que les jeunes découvrent, consternés. Nombreux en effet sont celles et ceux qui le récusent pointant la sombre cohérence de l’époque : évaluation et contrôle de la maternelle à la retraite, sélection « naturelle »des plus aptes à la lutte économique, contractuels contre salariés, carriéristes contre victimes du burn-out, diplômés contre précaires, sélection par le marché ensuite au nom de la modernité et de la flexibilité.

Les jeunes opposants refusent ce système, accueillent des réfugiés, discutent avec des cheminots, militent dans des associations, s’investissent dans l’humanitaire. Lire la suite

Décrocher au collège … et devenir licencié en droit !

 » Quand on veut, on peut «  (ai-je entendu souvent enfant …)   Et oui, tout est possible !!   C’est l’histoire de Paul à Toulouse : découvrir cet article paru dans « le Monde »

OSER le bien-être au collège !

      Oser le bien-être au collège, édition   » Le coudrier  »

    Sur le terrain,  Oser  moduler quelques freins – accélérateurs autour  ce bien-être nécessaire  et tellement perceptible lorsqu’il est absent d’un quelconque climat …

Les jeunes picorent l’information

Écouter ce texte en cliquant ci-dessous :                                              À   retrouver ici

                                                           Notre jeunesse s’informe mais n’utilise pas les mêmes canaux que celle qui l’a précédée. Ainsi, elle privilégie les chaines d’info en continu, écoute les flashs sur les radios musicales, lit les journaux gratuits, consulte l’actualité sur Internet sur les réseaux sociaux depuis les mobiles. Cette multiplicité de points d’entrée fait qu’elle accède à un univers plus large que celui de ses aînés. Mais, sa consommation de l’information s’apparente davantage à un « picorage » multimédia qu’à une relation fidélisée à une seule source. Lire la suite

La folie pokémon

♪  Écouter Patrick ici :

                                            La folie pokémon     –     lire dans  le blog  » éducation »

Sortis à la fin des années 90, et pas du tout démodés, bien au contraire, les Pokémons, ces petits monstres ont la côte ! Remis au goût du jour par une technologie qui superpose des éléments virtuels avec la réalité, ce jeu disponible dans 48 pays touche un immense public, grâce en particulier aux réseaux sociaux. Pokémon Go ressemble à une immense chasse au trésor qui se mène à plusieurs. Faut-il s’en réjouir ou y voir au contraire une régression intellectuelle partout sur la planète ?  Lire la suite

Sortons les jeunes de la galère !

♪    ÉCOUTER Patrick ici  ☝;-)

12/03/2013                           « On vaut mieux que ça ! »

   Après les migrants, les chauffeurs de taxi, les paysans, les enseignants, les médecins, les magistrats, les policiers, c’est l’enemble de la société qui travaille et qui souffre qui est vent debout contre le projet de réforme du code du travail. Surtout les jeunes à qui le Président candidat répétait que la jeunesse était sa priorité.  Ils yriment souvent pour des salaires de misère ! Hyper qualifiés, mal payés, méprisés, désabusés, discriminés, déprimés, trahis. Alors,  la loi travail « Non merci !»

  Ils injectent alors sur la toile un clip associé à «# On vaut mieux que ça » (voir via youtube ) ; pas encore trentenaires, témoignant à visage découvert, invitant chacun à ne plus se laisser confisquer la parole par ceux qui ne connaissent rien à la réalité du travail, à partager leur vie au boulot parce qu’il n’y a personne, disent-ils, qui en parle mieux qu’eux. Ils ont raison  ! ( exemples : un graphiste-illustrateur Gratuiste: Charle Boidin). Penseur Sauvage

  Les réseaux sociaux s’enflamment. La pétition contre le projet de loi compte désormais plus d’un million trois cent mille signatures. mais les messages qui remportent le plus de succés sont sont ceux qui soulignent combien les hiéraques politiques, ministres en tête, sont éloignés du monde de l’entreprise. Lire la suite