Le bonheur ? Apprivoiser ses émotions …

       La psychologie POSITIVE , vous connaissez ?

       Le développement personnel est notre plus bel atout pour accéder au bonheur ! Vous allez trouver  dans cet ouvrage des pistes à suivre pour vous aider à vous poser les bonnes questions et à trouver des solutions adaptées, car l’idée : « c’est d’avancer » !

   Maxime GAU vous offre aussi : le petit guide spirituel du bonheur   (pdf à télécharger)    Découvrir son blog : heureux dans sa vie

Lire la suite

Apprenons à métaboliser nos émotions !

Écoutez Patrick ici : Gérer les émotions …    Pour  lire son blog : cliquez agir

 

     Nous sommes les héritiers d’une culture qui a longtemps diabolisé les phénomènes émotionnels considérant qu’ils perturbaient la raison. Des générations ont alors tenté de les maîtriser, de les refouler, voire de les nier. Récemment, des chercheurs ont montré que, sans elles, il ne pouvait pas y  avoir de véritable rationalité. Car, les émotions sont de l’information, elles nous renseignent sur la qualité de nos expériences. Chacune de nos perceptions génère une émotion qui devient un sentiment qui alimente nos pensées.En retour, chacune de nos pensées génère une émotion qui se manifeste dans notre corps et donne lieu à une perception. Les émotions contiennent l’énergie qui fait le lien entre le corps et l’esprit. Elles sont ce qui nous rend vivants. Lire la suite

Devoirs de vacances ?

20 AOÛT 2015

Chaque été, c’est la même histoire, les parents goûtent un repos bien mérité mais s’inquiètent de voir leurs enfants sombrer dans la vacuité. Alors, entre les tubes de crème solaire et le parasol, ils glissent les fameux cahiers de vacances. Est-ce vraiment nécessaire?

Lire la suite

L ‘ importance du corps et des émotions dans l’élaboration de la pensée

 

Voici un compte-rendu des travaux du neurophysiologiste   Antonio DAMASIO qui démontre l’importance du corps et des émotions dans l’élaboration de la pensée.

Bonne lecture ! 🙂

a-damasio-l-erreur-de-descartes-1995-le-sentiment-meme-de-soi-  1999-spinoza-avait-raison-2003