Un mauvais coup pour l’école !!!

à écouter ici :  ♪  un mauvais coup pour l’école

Un mauvais coup pour l’école !!!

          Alors que notre Ecole est à la recherche d’un second souffle, qu’elle tente d’innover, de se transformer, voilà que l’Inspection Générale publie un rapport sur les programmes de 2008 qui entretient la confusion et nourrit bien des ressentiments à l’encontre de notre système éducatif. Pire, elle désigne des coupables. Si les écoliers ne lisent pas, s’ils éprouvent des difficultés à écrire, manquent de bases en mathématiques, c’est la faute aux enseignants !!

     Nous savions bien, pourtant, dés leur publication en 2008, que les contenus disciplinaires fondés sur la répétition, la mémorisation aux dépens de la compréhension, que la multiplicité des notions et connaissances à acquérir laisseraient augurer de sérieuses difficultés dans leur application. Mais, curieusement, toute cette argumentation est aujourd’hui laissée de côté au profit d’accusations sans véritable fondement.

     Les auteurs du rapport  prônent la mise en oeuvre de programmes faciles à comprendre , mais surtout, optent pour un système d’évaluation centralisé dont nous savons bien qu’il encourage la compétition et la concurrence entre écoles, favorise le décrochage des élèves les plus fragiles et réduit l’enseignement aux simples fondamentaux.

Ce qu’oublient les « Sages » du Ministère, c’est la dégradation des conditions de travail du corps enseignant, la destruction de la formation initiale et continue pendant de longues années.

       Ne nous y trompons pas, notre Ecole ne retrouvera pas la sérénité dans un climat de suspicion, de méfiance, d’opposition entre les parents et les maîtres. Elle a besoin au contraire, d’une confiance restaurée, d’un effort particulier dans les quartiers populaires, d’un vrai travail d’équipe porteur de sens et surtout, surtout, du plaisir d’apprendre et d’enseigner. Bref, tout le contraire des préconisations du rapport !!!!

STOP aux Violences sexistes et sexuelles !!!

INTOLÉRABLE, INADMISSIBLE !!

À découvrir  ICI, l, selon des données INSEE 2010-2011, le bilan d’une enquête sociale  menée par deux chercheurs :

Les femmes sont plus souvent victimes d’un proche ou de leur conjoint  !!…

Que de chahut et de remue-ménage!!!

Que de chahut et de remue-ménage !!!

À écouter ici : ♪ Que de chahut et de remue-ménage !

       L’école est parfois loin d’être un long fleuve tranquille. La fronde contre les rythmes scolaires a pris de l’ampleur, portée par certains élus, syndicats d’enseignants,  parents d’élèves. Au fond, chacun défend sa vision de l’école ou plutôt les horaires qui l’accompagnent. Il n’est pas inutile de rappeler ici le consensus qui régnait il y a encore quelques mois autour de ce projet tant décrié aujourd’hui. Le redécoupage du temps scolaire, avec la mise en place de nouvelles activités, apparaissait comme une mesure de justice sociale, les enfants les plus touchés par les trop  longues journées étant précisément ceux qui ne bénéficient pas d’un soutien solide et efficace à la maison. Par ailleurs, au plan européen, avec six heures de classe, la France détenait le record de la journée la plus longue et de l’année la plus condensée.

      Enseignants, parents, collectivités, associations, spécialistes de l’enfance, tout le monde semblait d’accord pour dire qu’il fallait bouger, évoluer et légiférer au profit des enfants. Pour leur bien, pour leur réussite. La mise en place sur le terrain, dans les écoles, les mairies a vite fissuré le beau consensus avec des problèmes trés concrets qui n’ont pas toujours de lien avec le confort des gamins.

     Ceux qui dénoncent la fatigue des petits, confrontés aux nouvelles cadences, ne sont-ils pas ceux qui oublient souvent de mettre une limite aux séances de jeux-vidéo ou de télévision ? Autre obstacle, bien réel, l’inégalité territoriale sur le financement des offres périscolaires promises. Pas de quoi malgré tout,  jeter « les rythmes au feu et le Ministre au milieu »  !!!

Les rythmes, selon Philippe Meirieu

Philippe MEIRIEU s’exprime sur les rythmes et sur les finalités de l’école.

et voici un entretien , paru dans le mensuel LYON CAPITALE de mars 2013

Pédagogie coopérative : oui si …

           Les Cahiers pédagogiques présentent un numéro  (n° 505, mai 2013) agrémenté de multiples pistes à ce sujet, nous vous proposons aussi le point de vue d’un didacticien : Michel DEVELAY

Le revenu de base : film et débat à Villeneuve sur Lot

   Le temps des talents , court-métrage des Zoom verts , portrait de François PLASSARD

     Durant la campagne européenne de signatures, le 21 novembre à 20 h. 30, à la Maison de la VIe Associative, l’association AGIR pour le Vivant invite à la projection du film sur le Revenu de Base suivie d’un débat en présence de Jacques Berthillier, secrétaire général de l’Association pour l’Instauration d’un revenu d’Existence (A.I.R.E).

affichett revenu de base

revenu de base

Lire la suite

Discrimination sexiste persistante dans les manuels de français !

Les femmes sont les grandes absentes des manuels de français ; elles ne représentent que 4% des auteurs ;  ET  les stéréotypes ont la peau dure !!!

à découvrir ici

Les bonnets rouges traversent l’histoire …

Voici une reconstitution historique (  1760 : Louis XIV, Madame de Sévigné ) dont l’action se situe en Bretagne . 

Le peuple se plaint des taxes : papier timbré, taxes sur le vin et le  tabac, mais aussi condamne « la Gabelle et ses enfants  » (… qui n’existe pas en Bretagne ! ).

bonnet rouge

breton écotaxe 

         » Poulet bonnet rouge « , c’est le titre de deux productions récentes de Daniel MERMET  qui donne la parole aux Bretons en révolte ….

Tilly-Sabco 

L’agriculture intensive