Pas de fatalité à la grande difficulté scolaire

Blog Agir      Écouter ci-dessous :   Pas de fatalité à la grande difficulté scolaire

  Dans notre pays, sixième puissance économique mondiale , 20% des enfants vivent dans la pauvreté et 10% dans une très grande pauvreté. Sous-alimentation, logements insalubres se retrouvent aussi bien dans les grandes villes que dans les zones rurales. Avec pour l’Education nationale cette question récurrente : comment un élève peut-il entrer sereinement dans les apprentissages quand il vit dans des conditions si difficiles ? Beaucoup, malheureusement, sont en grande difficulté scolaire mais il n’y a aucune fatalité. Nous sommes l’un des pays de l’OCDE où le poids de l’origine sociale pèse le plus dans le destin scolaire. 90% des enfants de cadres obtiennent le bac contre 40% des enfants d’ouvriers. Ce n’est plus acceptable de nos jours. Réduire les inégalités n’est pas incompatible avec l’existence d’une élite.  Lire la suite

Le ghetto des riches

Écouter le billet d’humeur : Le ghetto des riches 

   À lire et partager :    Sobriété heureuse

Pourquoi et  comment  la sobriété heureuse, selon le Philosophe Patrick VIVERET

Meilleurs voeux de vérité !

Meilleurs VOEUX  … de VÉRITÉ  !!      à écouter ci-dessous :

Austère pauvreté généralisée sans les aides au logement !

Allons-nous devenir de plus en plus nombreux à dormir dans nos voitures, car dans l’impossibilité d’accéder au logement ?….

gazette debout

Le gouvernement diminue les aides au logement dites APL  …et pas que !! Tous les budgets sont revus à la baisse ? Alors, à quand le tour  » des élus  » ; par exemple, mais aussi des ministres etc ?

Le mépris des pauvres

Écouter Patrick ici ♪ :

15/12/2016                                Le mépris des pauvres  ? …

        Il y a 31 ans, naissaient «les restos du coeur», c’était le 21 Décembre 1985. Deux ans après le tournant de la rigueur, en 1983, au temps où François Miterrand était président de la République.  Au début, tout le monde croyait que l’initiative de Coluche était provisoire, que c’était un mauvais moment à passer. Mais au fil des ans , le provisoire est devenu durable et la pauvreté a gagné du terrain ! Selon le Secours Catholique, la France compte plus de neuf millions de pauvres dont 3 millions d’enfants qui vivent avec moins de 1000 euros par mois dans des conditions souvent difficiles … Pire, le nombre de personnes qui se retrouvent dans l’incapacité de payer leur facture de gaz et d’électricité explose, de même que les locataires menacés d’expulsion pour cause de loyers impayés, sauvés par l’arrêt des procédures en période hivernale.

   Une telle situation devrait susciter l’indignation des gouvernements, torturer les consciences, mobiliser l’intelligentsia. Pas du tout ! Alors que les bénévoles font preuve d’un dévouement admirable, même l’opinion se montre plus sévère envers les catégories modestes, enjointes de prendre leur destin en main, de surmonter elles-mêmes leurs difficultés. Cet effritement progressif des valeurs de solidarité et d’hospitalité, ce «chacun pour soi» se manifeste de plusieurs manières ... Lire la suite