Austère pauvreté généralisée sans les aides au logement !

Allons-nous devenir de plus en plus nombreux à dormir dans nos voitures, car dans l’impossibilité d’accéder au logement ?….

gazette debout

Le gouvernement diminue les aides au logement dites APL  …et pas que !! Tous les budgets sont revus à la baisse ? Alors, à quand le tour  » des élus  » ; par exemple, mais aussi des ministres etc ?

Le mépris des pauvres

Écouter Patrick ici ♪ :

15/12/2016                                Le mépris des pauvres  ? …

        Il y a 31 ans, naissaient «les restos du coeur», c’était le 21 Décembre 1985. Deux ans après le tournant de la rigueur, en 1983, au temps où François Miterrand était président de la République.  Au début, tout le monde croyait que l’initiative de Coluche était provisoire, que c’était un mauvais moment à passer. Mais au fil des ans , le provisoire est devenu durable et la pauvreté a gagné du terrain ! Selon le Secours Catholique, la France compte plus de neuf millions de pauvres dont 3 millions d’enfants qui vivent avec moins de 1000 euros par mois dans des conditions souvent difficiles … Pire, le nombre de personnes qui se retrouvent dans l’incapacité de payer leur facture de gaz et d’électricité explose, de même que les locataires menacés d’expulsion pour cause de loyers impayés, sauvés par l’arrêt des procédures en période hivernale.

   Une telle situation devrait susciter l’indignation des gouvernements, torturer les consciences, mobiliser l’intelligentsia. Pas du tout ! Alors que les bénévoles font preuve d’un dévouement admirable, même l’opinion se montre plus sévère envers les catégories modestes, enjointes de prendre leur destin en main, de surmonter elles-mêmes leurs difficultés. Cet effritement progressif des valeurs de solidarité et d’hospitalité, ce «chacun pour soi» se manifeste de plusieurs manières ... Lire la suite

Peuple, réveille-toi !

Ecouter ici le billet d’humeur de Patrick FIGEAC  :  ♪ 😉    Peuple, réveille-toi !

       Nous l’avons dit et répété ; la société française est fracturée à la fois verticalement et horizontalement ! Verticalement, c’est une évidence : une scission profonde apparaît entre les élites et le peuple et nous ne mettons jamais en cause la domination, malgré les dénonciations répétitives du système qui les engendre .
Horizontalement, la société est divisée en quatre groupes : ceux qui profitent de la mondialisation, une petite minorité ; les inclus qui ont un emploi dans le secteur public ou privé, les précaires, en CDD incertains, intermittents qui représentent à eux seuls entre le tiers et le quart de la population active, enfin les exclus dont le nombre augmente chaque jour un peu plus, imperceptiblement … Un porche occupé par une famille de migrants, un mendiant au coin de la rue près d’une boutique, une liste qui s’allonge hiver après hiver dans les associations caritatives.   pouvoir-du-peuple Nous nous sommes tellement habitués à cette pauvreté aux mille visages que nul ne se révolte en voyant des enfants en guenilles faire la manche, dormir sur un trottoir, quand ils ne sont pas exploités par des filières, transformés en pickpokets, obligés de se prostituer ! etc …
Au pays de Jules Ferry où l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans , c’est trahir les idéaux républicains que d’accepter de telles situations !   Mais il y a aussi des travailleurs pauvres, dont le salaire ne permet d’obtenir un logement décent, des étudiants qui qui ne peuvent plus se soigner faute d’une complémentaire santé, des retraités contraints de reprendre un emploi pour boucler leur fin de mois, ou de vendre leur maison pour devenir résidents d’un EPAHD  etc … etc

Lire la suite

Coupables d’être pauvres !!

♪ Ecouter le billet d’humeur ici :

 » Coupables de tout, tous coupables, les pauvres ! « 

   Le Conseil Départemental de la Somme vient de décider la supression de l’aide alimentaire attribuée à 7000 familles nécessiteuses qui  permettait à leurs enfants de déjeuner à la cantine. Cette dépenses représentait 0,1% du budget départemental. Vous imaginez ?  Quand une collectivité manifeste aussi peu de compassion pour les plus fragiles de ses concitoyens, nous avons du souci à nous faire ... Pas de pitié pour les pauvres !! Sigmatisés même à la télévision où une chaîne privée n’hésite pas à programmer une émission «rue des allocs» qui noys donne à voir de manière outrancière la détresse des malheureuses victimes d’inéquités de territoire et de situation économique. Montrer ainsi la misère de façon caricaturale et outrancière dans le seul but de faire de l’audience est abject et malhonnête !  Oui, le plus grave est de laisser croire que dans le quartier en question, on boit de la bière, on triche, on profite des aides sociales, on multiplie les petites combines plus ou moins légales … Des clichés dont le petit écran raffole ! Bien sûr, les abus existent et il convient de les dénoncer. Mais qui est responsable de cette situation ? Qui a délocalisé les usines textiles, l’industrie automobile depuis plus de trente ans ? Silence sur cette dérive ; l’idéologie néo-libérale est à l’oeuvre, détruit les emplois et impose au peuple des mesures d’austérité innacceptables ! Haro sur les pauvres sans défenses qui galèrent pour des salaires de misère. Aucune tolérance, aucune compassion ! Lire la suite

Les colos ont-elles de l’avenir ?

       Les colonies de vacances étaient l’occasion pour des jeunes de s’ouvrir aux autres, de découvrir d’autres milieux sociaux. Ce temps semble être révolu. En cause, le coût mais aussi la faillite des institutions incapables d’apporter une aide aux familles les plus démunies.   Que sont devenus les colos et  camps d’ados PTT, SNCF, et même ceux des comités d’entreprise ?

 Découvrir l’article ici 

Entretien avec Philippe Meirieu : trop d’ enfants, de jeunes délaissés !

      Philippe MEIRIEU s’entretient avec Luc CEDELLE, journaliste dans la lettre de l’éducation. Edifiant !!!!                              rich-poorRien ou presque n’est fait pour les publics en grande difficulté qui représentent entre 2,9 et 3,8 millions de jeunes !!

 

Le bilan social de l’Éducation Nationale

 Qui sont les personnels de l’éducation nationale? Quel est leur salaire ? Tous ne sont pas logés à la même enseigne et certaines catégories  seulement s’en tirent plutôt bien

     Du côté des enfants aussi, un énorme fossé entre « les élites  »  et la masse grandissante des laissés pour compte est pointée par l’Unicef. Les inégalités économiques se creusent, entraînant des inégalités en matière d’éducation inacceptables !! Les enfants des milieux populaires sont toujours les plus mal lotis !!!  

Dossier complet 

     Le dernier numéro de la revue française de pédagogie traite de la discrimination dont sont victimes les enfants issus des immigrations. Le texte de Georges FELOUZIS est particulièrement intéressant.

enseignants debouts

Fraternité = Partage=Culture =Éducation !!!

La République en actes

       Que fait la République pour offrir à tous  ses enfants l’équité ? Le dossier Du Ministère dresse les grandes lignes des actions mises en place par le gouvernement. Vous lirez avec intérêt le regard sans concession que porte sur ces questions le chercheur Choukri BEN AYED.