Les jeunes en colère

 À écouter ici :   Les jeunes en colère !

       Si la sélection à l’université a mis le feu aux poudres, c’est qu’elle résume à elle seule, le monde que les jeunes découvrent, consternés. Nombreux en effet sont celles et ceux qui le récusent pointant la sombre cohérence de l’époque : évaluation et contrôle de la maternelle à la retraite, sélection « naturelle »des plus aptes à la lutte économique, contractuels contre salariés, carriéristes contre victimes du burn-out, diplômés contre précaires, sélection par le marché ensuite au nom de la modernité et de la flexibilité.

Les jeunes opposants refusent ce système, accueillent des réfugiés, discutent avec des cheminots, militent dans des associations, s’investissent dans l’humanitaire. Lire la suite

Etudiants livrés au marché de l’anxiété

Ecouter : Etudiants livrés aux marché de l’anxiété

Le monde étudiant est morose, l’Etat se désinvestit en effet de l’université à mesure que ses effectifs augmentent. En six ans, 280 000 étudiants supplémentaires ont été recensés alors que, dans le même temps, 7147 postes d’enseignants ont été supprimés. C’est dans ce contexte que la loi relative à l‘Orientation et à la réussite étudiante intervient.

Fondé sur deux volets, sélection à l’université et réforme du baccalauréat et du lycée, ce texte sonne le glas des politiques de démocratisation d’accès à l’enseignement supérieur menées depuis les années 1960 dans le but d’élargir le nombre de salariés qualifiés. Lire la suite

La fabrique des imposteurs ET des élites hautement TOXIQUES

Lire la suite

Bizutage, usinage en  » Arts et Métiers,  » médecine etc …

LE FORMATAGE  de PENSÉE des futurs ingénieurs, médecins et autres «  élites  » de la Nation relève plus d’un cauchemar que d’ un  Modèle à suivre !

Un vrai débat de fond s’impose : l’humiliation et l’impunité, quelles pseudo valeurs fondent-elles ???
Lire la suite

Rien à foot !

  Réflexions  de Patrick à propos du foot ♪  :

 »   Shootons  dans la dette , la dette est bidon , BIDONS  et casseroles … DEBOUT  !! « 

      Rien à foot !!                                                           24/06/2016

     Quel est le sujet qui fait la une de l’actualité ? L’euro  de football, omniprésent, obligatoire, avec ses débordements ; organisateurs ou supporters qui vocifèrent dans les rues des villes ; quand ils ne se livrent pas à des violences inacceptables !  Le foot avec ses joueurs surpayés qui évoluent dans des stades nous coutant « la prunelle des yeux », financés souvent grâce à des partenariats public-privé qui ruinent les communes mais enrichissent les investisseurs privés !

 L’euro de foot avec son lot de pollutions générées à la fois par les encombrements motorisés mais aussi par les arrivées massives de supporters, violence, nationalisme souvent mal contenus par des forces policières qui , elles-mêmes, pèsent lourd dans les budgets publics. Lire la suite

Le sport, école de vie !

Écouter Patrick ici :                                                                                       Lire son blog ici

Le sport, école de VIE !

       Le sport, c’est la vie, même la vie diminuée ou handicapée qui affûte les sens là ou l’autre école enseigne à des élèves assis, immobiles, silencieux. Nous pensons avec notre corps et nos émotions, et pourtant, le premier est cruellement absent des salles de classe réservées à des « élèves-troncs ».

       Le sport est d’abord une confrontation avec soi, doublée d’une confrontation avec l’autre qui nous enseigne nos limites en même temps qu’il nous apprend la fraternité d’une équipe, d’un vivre-ensemble.      Lire la suite

Albert JACQUARD : rebâtir une société humaine sans compétition

        Lauréat du Prix de l’Éthique 2009 de La Lettre du Cadre Territorial, Albert JACQUARD nous instruit de sa vision sur des concepts fondamentaux tels que Ethique et religion

( De nombreuses vidéos du même auteur avec ce lien !…)

Un mauvais coup pour l’école !!!

à écouter ici :  ♪  un mauvais coup pour l’école

Un mauvais coup pour l’école !!!

          Alors que notre Ecole est à la recherche d’un second souffle, qu’elle tente d’innover, de se transformer, voilà que l’Inspection Générale publie un rapport sur les programmes de 2008 qui entretient la confusion et nourrit bien des ressentiments à l’encontre de notre système éducatif. Pire, elle désigne des coupables. Si les écoliers ne lisent pas, s’ils éprouvent des difficultés à écrire, manquent de bases en mathématiques, c’est la faute aux enseignants !!

     Nous savions bien, pourtant, dés leur publication en 2008, que les contenus disciplinaires fondés sur la répétition, la mémorisation aux dépens de la compréhension, que la multiplicité des notions et connaissances à acquérir laisseraient augurer de sérieuses difficultés dans leur application. Mais, curieusement, toute cette argumentation est aujourd’hui laissée de côté au profit d’accusations sans véritable fondement.

     Les auteurs du rapport  prônent la mise en oeuvre de programmes faciles à comprendre , mais surtout, optent pour un système d’évaluation centralisé dont nous savons bien qu’il encourage la compétition et la concurrence entre écoles, favorise le décrochage des élèves les plus fragiles et réduit l’enseignement aux simples fondamentaux.

Ce qu’oublient les « Sages » du Ministère, c’est la dégradation des conditions de travail du corps enseignant, la destruction de la formation initiale et continue pendant de longues années.

       Ne nous y trompons pas, notre Ecole ne retrouvera pas la sérénité dans un climat de suspicion, de méfiance, d’opposition entre les parents et les maîtres. Elle a besoin au contraire, d’une confiance restaurée, d’un effort particulier dans les quartiers populaires, d’un vrai travail d’équipe porteur de sens et surtout, surtout, du plaisir d’apprendre et d’enseigner. Bref, tout le contraire des préconisations du rapport !!!!