Les jeunes en colère

 À écouter ici :   Les jeunes en colère !

       Si la sélection à l’université a mis le feu aux poudres, c’est qu’elle résume à elle seule, le monde que les jeunes découvrent, consternés. Nombreux en effet sont celles et ceux qui le récusent pointant la sombre cohérence de l’époque : évaluation et contrôle de la maternelle à la retraite, sélection « naturelle »des plus aptes à la lutte économique, contractuels contre salariés, carriéristes contre victimes du burn-out, diplômés contre précaires, sélection par le marché ensuite au nom de la modernité et de la flexibilité.

Les jeunes opposants refusent ce système, accueillent des réfugiés, discutent avec des cheminots, militent dans des associations, s’investissent dans l’humanitaire. Oui, ils sont nombreux à voir dans la politique agressive du gouvernement une guerre menée contre eux et tous les fragiles, sous prétexte de  » réussite ». Ils ne veulent pas plier, faute d’avoir quelque chose à perdre. Face à la double violence qui leur est infligée, systémique et policière, ils ne croient plus au monde « pacifié » que leur vendent leurs aînés.

Il est essentiel, que nous, les adultes, leur offrions des raisons d’espérer !

Lire  le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *