Un monde sans esprit, sans terre et sans travail est impossible !

Consultez Ici   * la page publié par « Liens en pays d’ Oc », où la problématique écologique reste noyau de  valeur humaine ajoutée.

réseau semences paysannes

 » Tu ne changeras jamais les choses en combattant la réalité en place . Pour changer les choses construis un modèle qui rend le modèle en place obsolète.  » Buckminster Fuller

Philosophie  similaire chez Bernard WEBER ! Lire la suite

Retour aux sources des maternelles : obligation de QUALITÉ !

Obligation scolaire ou OBLIGATION DE QUALITÉ ? L’article de Pascale GARNIER

RESPECTONS le DROIT  de l’ENFANT à la DIFFÉRENCE !

       C’est plus qu’une coïncidence,  une nécessité, qui fait la réussite  des pédagogies actives car l’action est  censée rester manifestation de volonté, le bien ultime et propre à l’humain qui peut exercer  la responsabilité de ses choix, y aiguiser, et ajuster  sa conscience et son évolution.   Lire la suite

Sublime silence …

18/06/2016

Le billet d’humeur de Patrick ♪ :

La fin du sublime et bienfait du silence …

La fin du sublime et la necessité du silence

      Notre époque ne supporte aucune limite, nous vivons dans le domaine de la pulsion. Immédiateté, vitesse, fluidité sont, en effet,  l’ apanage d’ une société sans frustration ni délai. Tout ce qui est attente à l’envie immédiate est perçu comme un obstacle et nous devons en permanence trouver de nouveaux pbjectifs pour satisfaire notre inconctance.   L’abstraction, le style, la précision sont délaissés, toutes ces choses nous ralentissent, encombrant notre esprit ….     Lire la suite

Céline Alvarez, une pionnière !

         Céline ALVAREZ a démissionné de l’éducation nationale et vient de lancer un site pour promouvoir des initiatives novatrices en matière d’éducation. Un bel exemple dès la maternelle !!

Education prioritaire : état des lieux !

        La Direction de l’Evaluation de la Prospective et de la Performance publie une note sur l’éducation prioritaire qui cumule bien des difficultés sociales, culturelles et  économiques … !

ATD quart monde milite depuis de nombreuses années contre la misère, partout ! ..;

NARCISSE ! …

Narcisse …

Le billet de Patrick FIGEAC est ici !  ♬  Narcisse

Un moment de célébrité ou les dangers de Narcisse !!

     29 Juin 2014

        C’est une histoire qui aurait pu passer inaperçue. Au moment où les trains ne roulent plus, où le bac débute avec le sress perceptible des candidats qui s’ajoute à la crainte d’arriver en retard pour le début des épreuves …

  Mais voilà : un jeune homme est mort noyé dans le Morbihan ( à Béganne) après s’être jeté à l’eau avec son vélo  attaché à une jambe ( pour ne pas qu’on le lui vole ?! …)

Le plus sordide est qu’il s’agissait d’un défi «Facebook». C’est ce détail qui rend ce drame intolérable, incompréhensible. Pourquoi ?  Oui, pourquoi un pari stupide terminé tragiquement devient-il insupportable ? À bien y regarder, c’est l’injonction sous-jacente qui jette le trouble dans nos esprits : filmez-vous et soyez vus !!

   Selon la célèbre prophétie pathétique d’Andie WARHOL, nous aurions tous, dans un monde dit moderne, notre quart d’heure de célébrité. Or, nous ne connaîtrons jamais cet instant qualifié de «magique» ! Nous avons seulement quelques miettes, quelques secondes d’intérêt que nous partageons dans un village planétaire immatériel.

   Mais réfléchissons un peu !!! Pourquoi seraient-elles plus importantes que nos autres souvenirs, pitreries de cour d’école, exploits divers inscrits dans nos mémoires ?

  Ce qui laisse perplexe est de considérer comment au prétexte de figurer une microseconde dans la grande galaxie d’ internet, nous pourrions nous prévaloir d’une modernité adorée, d’une appartenance à un projet global. Comme si le principal n’était pas ce que nous faisons, mais pourquoi nous agissons ainsi, au mépris du danger, au risque de nous mettre en danger ! …

Même parfois fallacieusement pour de prétendues perspectives caritatives ! …

  Dans quelques jours, plus personne ne se souviendra de cette histoire,  Une histoire vraie, tragique et insensée, quand nous devrions simplement retenir que  POUR UN SIMPLE PARI, un jeune homme de 19 ans est mort noyé et  filmé, sans secours !!

   Plus sûrement dévoré par un mal contemporain, le Narcisse de l’instant !

Le nouveau décret et ses conséquences !!!

                             ♫ le nouveau décret et ses consequences  !!

Le nouveau décret et ses conséquences!!!

      L’honneur est sauf. Monsieur le Ministre a maintenu le cap sur la réforme des rythmes scolaires initiée par son prédécesseur tout en l’assouplissant. Ainsi, les activités périscolaires pourront-elles être regroupées sur un après-midi, ce qui devrait permettre une meilleure gestion des animateurs, des emplois du temps. Les communes pourront également mutualiser les personnels et offrir de « vrais emplois » dans un domaine en pleine expansion.

       Mais, cette réforme aura un coût, chiffré par l’association des Maires de France à un milliard d’euros. Dans le même temps, l’Etat a décidé de réduire ses versements aux collectivités territoriales d’environ 10 milliards. Voilà qui suffit à mécontenter les élu(e)s. Le gouvernement devrait pourtant mettre la main au portefeuille mais ses marges de manœuvre restent limitées.

Enfin, réfléchissons un peu !!! L’essentiel de la réforme n’était-il pas de réduire la journée de classe jugée trop lourde ? Certes, Monsieur le Ministre a pris soin de préserver les cinq demi-journées mais nos élèves seront à l’école six heures plusieurs jours par semaine  :  24 + 3  = 27 heures 

    Aucune formule ne résoudra à elle seule la question des inégalités scolaires. Pour y remédier, il est nécessaire de « changer l’école »; la mise en œuvre de la loi sur la refondation apporte quelques pistes salutaires: scolarisation des moins de 3 ans, plus de maîtres que de classes, lutte contre le décrochage scolaire. Il est cependant essentiel de renouveler la créativité, l’inventivité pédagogique en s’appuyant sur des expériences de terrain. Sommes-nous prêts à tenter ce pari au delà des intérêts partisans?

 

Familles, qui êtes-vous?

Familles, qui êtes-vous?

à écouter ici : Famille qui êtes vous ? ♫

      La famille ne répond aujourd’hui à aucune définition précise puisque le modèle de référence qui tournait autour du mariage a été remis en question. La complexité réside donc dans la disparition d’un grand modèle normatif et en même temps sur la persistance d’un idéal : les individus souhaitent plutôt vivre en couple et plutôt avec des enfants.

      La famille est  ainsi toujours portée par l’idée de vivre avec des proches avec lesquels des liens affectifs persistent. 71% des enfants vivent avec leurs deux parents; à regarder ce chiffre, nous pourrions penser que la conception du modèle familial n’a pas fondamentalement changé, le seul vrai changement de ces trente dernières années,  c’est le couple amoureux  avec possibilité de divorce par consentement mutuel. Séparation qui est bien souvent le prélude à une nouvelle recomposition. Les trajectoires de vies familiale et conjugale sont devenues, au fil du temps, plus complexes, plus difficiles à cerner. Avec deux principes: le premier, instable, fondé sur l’amour entre adultes, le second, stable, reposant sur l’enfant qui a des bsesoins spécifiques. D’un côté, une logique purement contractuelle qui peut être défaite, de l’autre, un engagement parental à s’occuper de sa progéniture.

Auparavant, la famille reposait sur le temps long de la transmission et du patrimoine. A présent, s’est ajouté un temps incertain: le facteur conjugal. Un couple peut divorcer mais doit rester uni à titre parental.

       Autre différence. Actuellement, plus personne ne se définit exclusivement par sa dimension familiale. Le bonheur en famille n’existe que s’il permet le bonheur individuel. Nous voulons bien être ensemble à condition de rester un individu à part entière. L’idéal de la famille contemporaine, c’est être « libres ensemble ».

Patrick FIGEAC, 14/11/2013