Semaine de 4 jours : anomalie française !

Écouter la chronique hebdomadaire de Patrick sur l’éducation : lire son blog

   La semaine de 4 jours, une anomalie bien française !

       Il est de nouveau question des rythmes scolaires. Mais l’enjeu central est évacué ! Il s’agit tout simplement du temps que nous décidons d’attribuer à l’école. Avec une question sous-jacente : Voulons-nous vraiment que nos enfants apprennent efficacement ?

  Que la France figure parmi les dernières nations au classement PISA n’inquiète guère. Il serait peut-être temps de s’en préoccuper. Les écoliers français ont eu cette année 174 jours de classe. Nous sommes dans la limite basse de nos voisins qui connaissent un taux de fréquentation compris entre 180 et 200 jours de classe par an. Comment pense-t-on combler ce retard ? En supprimant le mercredi matin ? Nous descendrons alors à 140 jours par année scolaire. Nos enfants sont-ils plus intelligents que les autres ? Nos maîtres plus efficaces ?

Si nous adoptons la semaine des 4 jours, il faut réduire la durée des congés d’été. C’est d’ailleurs ce qui se faisait avant 2008 dans certains départements qui s’étaient prononcés pour cette mesure. Si vous n’avez pas ce courage, ne touchez pas au mercredi matin !!
Lire la suite

Reconstruire notre éducation

Reconstruire notre éducation : reconstruisons notre école !

     Face à la montée des inégalités, il est plus que jamais urgent d’investir dans l’éducation, en particulier dans les établissements les plus défavorisés en proportionnant,  par exemple,  leur dotation au niveau social des élèves qu’ils scolarisent. Mais, cet effort sera insuffisant s’il ne s’accompagne pas d’un véritable renouveau pédagogique. qui permette, entre autre, de relier les activités scolaires aux savoirs qui ont permis aux humains, tout au long de leur histoire, de s’émanciper. 

Lire la suite

Aide aux devoirs, prenons le temps !

Écouter Patrick icilire son blog

Interdits en principe depuis 1956, les devoirs à la maison n’ont en réalité jamais disparu. De nombreuses études ont montré que cette pratique était de nature à renforcer les inégalités scolaires mais aucun ministre n’a véritablement voulu y mettre un terme tant le sujet est sensible.Or, le nouveau locataire de la rue de Grenelle, conscient de certaines dérives, propose une toute autre alternative : faire effectuer les devoirs au sein même de l’école !!! L’idée est séduisante mais qui va prendre en charge cette activité? Les enseignants ? les assistants d’éducation? Des bénévoles ? Des retraités? Si cette tâche est confiée à des personnels de surveillance, nous serons moins dans une logique de compensation et d’aide. Nous savons bien que l’impact est bien meilleur quand elle est effectuée par des professeurs.

Lire la suite

Sur place !

Écouter Patrick ci-dessous,      lire son blog ici

C’est un constat que chacune et chacun d’entre nous peut faire en regardant vivre le microcosme politique français qui a toujours adoré élaborer des textes mais se moque bien de savoir s’ils sont efficaces ou correctement appliqués. En matière éducative, il n’aura fallu que quelques semaines pour retrouver les bons vieux réflexes de la politique. Les deux premières décisions du tout nouveau Ministre de l’Education nationale sont, à cet égard, un modèle du genre ! Lire la suite

Avec les enfants anglais et du monde entier

Écouter Patrick ici : Avec les enfants de Manchester, de Londres et du monde entier !

La famille est-elle une démocratie ?

Ecouter ici : La famille est-elle une démocratie ?

        Après comme avant  cette campagne électorale, la démocratie est sur toutes les lèvres ! Du coup, chercheurs, sociologues se sont amusés à se demander si ce modèle d’organisation sociale vanté par tous, pourrait aussi assurer l’harmonie dans la famille. Après tout, elle édicte les règles, des pouvoirs s’y exercent. En 1994, l’ONU a même déclaré que la famille était « la plus petite démocratie au coeur de la société. » Pourtant, si on s’en tient  à ce que dit la loi, la famille n’est pas une démocratie car, le pouvoir est loin d’appartenir au petit peuple des jeunes citoyens et l’enfant est soumis à l’autorité de ses parents.

Lire la suite

Nos enfants oubliés

ÉCOUTER ICI :     Nos enfants oubliés !

Au-delà des querelles, ambitions égoïstes, complaisances coupables, nous avons à construire une éducation qui permette à chaque enfant de ce pays de se protéger intellectuellement du mensonge et de l’obscurantisme. Tâche difficile mais essentielle. Qui aura le courage de « métamorphoser l’école », de la rendre capable de résister aux menaces barbares ? Qui osera affronter les conservatismes, mettre en cause les avantages acquis pour mobiliser la raison des élèves contre la folie meurtrière? Lire la suite

L’école et la politique

Écouter Patrick ici, L’école et la politique

          L‘intérêt que l‘école revêt dans cette campagne électorale est inversement proportionnel aux réactions épidermiques qu’elle déclenche à chaque changement de virgule dans les programmes scolaires, publication des classements internationaux alarmistes, disparition suspecte d’accent circonflexe dans la grammaire française … sans parler de la notion de prédicat qui a suscité beaucoup de réactions hostiles. Nous subissons ainsi des polémiques stériles comme si  notre école sonnait le glas de notre civilisation, oubliant au passage qu’elle peut être aussi un puissant levier d’évolution collective ! Lire la suite

La fabrique des inégalités

       C’est devenu désormais une classique: « La géographie de l’école » vient d’être rendue publique. Nous y apprenons que tous les territoires ne sont pas traités équitablement, ce qui génère, in fine, des disparités dans la réussite des élèves.

Écouter Patrick ici : La fabrique des inégalités

      C’est un constat sur l’école que personne ne peut ignorer. Tous les observateurs du système éducatif, toutes les évaluations tant nationales qu’internationales ne cessent de le répéter : l’école française est inégalitaire et le fossé ne cesse de se creuser entre une élite aux résultats toujours en progression et des enfants socialement défavorisés toujours plus nombreux à subir l’échec scolaire. Lire la suite