Utiliser le téléphone portable en classe ?

Ècouter en cliquant ci-dessus , lire dans le blog de agir

          Alors que la loi de juillet 2010 interdisait le téléphone en classe, la nouvelle, votée le 30 juillet 2018 en bannit l’utilisation mais pas leur détention !  Curieux, non ? Cette interdiction s’apparente plutôt à une autorisation voire à un encouragement « dans le cadre des usages pédagogiques. »

         Véritable problème de société, le portable est devenu pour nombre de jeunes une véritable addiction qui laisse parents et enseignants souvent démunis pour réguler son autorisation. Ne pourrait-on pas au contraire, comme le suggère notre ami André GIORDAN, professeur émérite de sciences de l’éducation, en faire un vecteur d’éducation …           En travaillant par exemple sur la notion de limite en relation avec la santé, l’activité physique et le sommeil ? En amenant les jeunes à réfléchir sur les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux ?  En leur faisant mesurer l’impact économique et les détournements possibles ? Lire la suite

À l’école du  » en même temps  » !

         Écouter ici :                                                         politique éducative :  le blog

    Le Ministre de l’Education nationale manie parfaitement le « en même temps » présidentiel. S’il se réjouit de l’augmentation du budget de son ministère pour 2019, il supprime au passage 2600 postes dans les collèges et les lycées au nom du rééquilibrage premier-second degré,alors que 40 000 élèves supplémentaires sont attendus. Pour atténuer la portée de cette décision, il insiste sur la revalorisation du pouvoir d’achat des profs, via les heures supplémentaires qui permettront de pallier en partie cette carence. Lire la suite

L’acrobate !

Écouter ci-dessous : l’acrobate

        Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale est un fin connaisseur du système éducatif. Il mène ses réformes au pas de charge, bien sûr, les syndicats pestent souvent mais il déroule son programme avec constance. Avec, dans la main gauche, le dédoublement des classes de CP et CE1 en zones difficiles, dans la main droite, une posture idéologique conservatrice. Avec un jour, le retour à la bonne dictée d’antan, la restauration de la semaine des quatre jours, le lendemain, l’entrée des neurosciences dans la classe. Il a placé cette rentrée scolaire sous le signe de l’évaluation à tous les étages ou presque. Qui pourrait prétendre que c’est une mauvaise idée d’évaluer un système éducatif qui représente le premier budget de l’Etat dont les résultats sont année après année décriés, notamment dans sa capacité à réduire les inégalités sociales et culturelles? Lire la suite

Nouvelles orientations

Écouter  en audio par un clic ci-dessous : Nouvelles orientations pour l’EN

Une seconde année des réformes s’annonce, véritable fuite en avant !En effet le Ministre vient d’ouvrir le chantier de la territorialisation, à sa façon, sans décret , sans arrêtté !! La disparition des petites académies sera actée dans quelques mois .

Sur le plan social, la ligne est très dure avec le gel salarial, la disparition du paritarisme et l’embauche de contractuels en place des fonctionnaires.

Françoise Dolto : une grande Dame

Écouter en cliquant ci-dessous :

      Il y a trente ans, disparaissait Françoise DOLTO . Beaucoup ont voulu faire de cette dame une Mamie Nova de la psychanalyse, adepte d’un laxisme éducatif, reflet de l’esprit libertaire le l’après 68, quitte à oublier la moitié de son message. Car, si Françoise DOLTO fait figure de révolutionnaire dans les années 50-60 en affirmant que l’enfant est une personne, elle n’en a jamais fait pour autant un petit roi !

Pour bien comprendre son message, il faut le replacer dans le contexte de l’époque où l’éducation se fait encore au martinet, où l’enfant est considéré comme un être inabouti, souvent mis de côté. Etre de communication, il a droit, nous dit-elle au respect comme à la vérité de son histoire, aussi douloureuse soit-elle. Lire la suite

Pas tous égaux au bord de l’eau !

Écouter ci-dessous : Pas tous égaux au bord de l’eau !

   121 personnes sont mortes par noyade entre le premier juin et le cinq juillet. Pourtant, il y a belle lurette que l’Education nationale a fait du « savoir nager » une priorité, depuis 1965. Mais, sur le terrain, l’institution peine à remplir son rôle. Malgré les objectifs affichés, un élève sur deux entre en sixième sans savoir nager. Dans les zones rurales, dans les quartiers sensibles en particulier, il n’y a pas assez de structures pour accueillir toutes les classes. Et ce retard n’est pas rattrapé dans le secondaire où 60 à 70% des collèges n’emmènent leurs élèves à la piscine qu’en sixième, pas après. Trop court pour stabiliser les apprentissages. Les infrastructures sont insuffisantes comme les moyens humains. Lire la suite

Colos : du rêve unitaire à la fracture sociale !

Écouter en cliquant ci-dessous : colos d’aujourd’hui …

Après quarante ans de basculement dans une logique de marché, nos « colos » actuelles n’ont plus rien à voir avec celles qui prévalaient dans les années 50-80. Ces dernières avaient au coeur de leur projet la mixité sociale, des sexes, des âges à travers des activités généralistes, mais aussi la rencontre, le mélange des enfants-adolescents-adultes, d’urbains et de ruraux, de filles et de garçons, de croyants et de laïcs, d’habitants de banlieues et de centre-villes. Métissage et ouvrages collectifs étaient leur crédo. Lire la suite