L’école dynamique

    Ll’article de Kaizen à découvrir ici   

Ici un Interview de l’initiateur de cette expérience , trop rare en France !

  »  J’AI CONFIÉ LE POUVOIR AUX ENFANTS ET LA CLASSE EST DEVENUE UNE DÉMOCRATIE ! « 

Apprenons à métaboliser nos émotions !

Écoutez Patrick ici : Gérer les émotions …    Pour  lire son blog : cliquez agir

 

     Nous sommes les héritiers d’une culture qui a longtemps diabolisé les phénomènes émotionnels considérant qu’ils perturbaient la raison. Des générations ont alors tenté de les maîtriser, de les refouler, voire de les nier. Récemment, des chercheurs ont montré que, sans elles, il ne pouvait pas y  avoir de véritable rationalité. Car, les émotions sont de l’information, elles nous renseignent sur la qualité de nos expériences. Chacune de nos perceptions génère une émotion qui devient un sentiment qui alimente nos pensées.En retour, chacune de nos pensées génère une émotion qui se manifeste dans notre corps et donne lieu à une perception. Les émotions contiennent l’énergie qui fait le lien entre le corps et l’esprit. Elles sont ce qui nous rend vivants. Lire la suite

Vie des terriens à crédit …

écoutez  le billet d’humeur de Patrick :

ÉCOCIDE !!! CRIME contre L’HUMANITÉ !!

Si nous n’appuyons pas  toutes et tous, tout de suite et partout sur un frein consommatoire, c’est la soif, pire des morts qui nous attend ainsi que nos descendants …

Le choix des mots … Ça change TOUT !

Sortir de l’entre-soi

Écouter le billet d’humeur de Patrick : Sortons de « l’entre-soi » !

          Nous sommes de plus en plus nombreux à fréquenter internet et  les réseaux sociaux sans être conscients qu’ils nous incitent à nous regrouper selon une logique tribale. Ainsi, nous croyons échanger avec d’autres personnes alors qu’en réalité, les amis glanés sur facebook comme sur twitter partagent avec nous des affinités solides. Au final, nous restons entre-nous, avec des individus qui nous ressemblent …  Les algorythmes fabriquent du tribalisme à tire-larigot, comme ces sites de vente qui connaissent si bien nos goûts qu’ils sont en mesure de nous proposer des produits les plus divers qui nous correspondent le mieux !

Il en est de même pour les idées et les opinions …

Nous avons presque toujours tendance à nous diriger prioritairement vers des sites, des lieux virtuels où nous retrouvons exprimés des propos voisins des nôtres ! Lire la suite

Une oligarchie de l’excellence

Écouter Patrick ici : Une oligarchie de l’excellence !              lire son blog

      En France, nous l’avons déjà dit, la première orientation dans l’enseignement supérieur se transforme vite en destin. En effet, les étudiants acceptés dans une filière sélective obtiendront presque tous leur diplôme et seront quasiment sûrs de trouver un emploi. A l’inverse, 60% de celles et de ceux qui s’engagent en première année à l’université, n’auront pas leur licence trois ans plus tard. Ces jeunes en échec sont majoritairement issus de milieux défavorisés. Un quart des enfants d’ouvriers ou d’employés quittent ainsi l’université,(16% pour l’ensemble des étudiants). Cette discrimination sociale est inquiétante car elle concerne une large partie de la jeunesse.Les critères d’accès aux filières sélectives contribuent à la répartition très inégale des privilèges d’éducation. Comme si, une forme d’état social oligarchique persistait au sein de notre démocratie.Mentionnons également le rôle de l’enseignement supérieur privé, souvent coûteux, qui attire de plus en plus d’étudiants aisés. Lire la suite

Chantiers pour l’école du nouveau Président

 Écouter ici le billet d’humeur  du 17 Mai 2017 … et appréciez vous-mêmes …

       Le nouveau Président de la République veut faire de l’éducation une « priorité du quinquennat » en réformant d’abord l’éducation prioritaire. Bonne idée, en apparence. Qui pourrait en effet s’opposer à la réduction des effectifs dans les classe de CP-CE1? Oui, mais où trouver les enseignants que nécessite cette mesure ? En puisant dans le vivier des maîtres surnuméraires qui oeuvraient jusqu’à présent dans le dispositif « Plus de maîtres que de classes »? Sans parler des efforts demandés aux communes pour la construction de nouveaux locaux en période de restrictions budgétaires !!! Un classique de l’ Education nationale : lancer une réforme pour la supprimer ensuite par décision politique sans évaluation. Lire la suite