A propos Anthropo-pédagogie

Formation de formateurs - Conférences - Art thérapie - Ethologie équine - Expertise et remédiations psycho-pédagogiques Accompagnement de projets par l' anthropopédagogie, l'économie sociale et solidaire, l'association P.Ô.L.E.S. I.D.É.E.S

L’école, responsable du pessimisme français ?

          L’école serait-elle à la base du pessimisme de nos concitoyens? C’est ce que pensent les auteurs de cet article qui suscitera des réactions !!

Heureusement, de nombreux enseignants se saisissent des avancées de la recherche pour amorcer une mise en avant de  l’autonomie de l’enfant dans un étayage bienveillant ! 

Inspirations  répertoriées sur le site de Céline ALVAREZ

Lire la suite

La société du spectacle

Écouter le billet d’humeur en cliquant ci-dessous :                                                                        20/10/2017  La société du spectacle

         Avez-vous remarqué combien nous nous attachons  à des futilités, combien médias et réseaux sociaux usent et abusent de ces anecdotes dérisoires, des «faits divers» sans importance au détriment des grands sujets d’actualité ? Nous sommes peut-être à la veille d’une guerre nucléaire, la mer et notre nourriture sont pollués, un milliard d’êtres humains s’endorment chaque soir la faim au ventre, l’avenir est sombre pour une partie de l’humanité et comme pour l’exorciser,   on en parle à peine !
Des progrès fondamentaux dans tous les domaines sont réalisés tous les jours par des chercheurs passionnés, des personnes magnifiques accomplissent des prouesses, se dévouent au service des autres, des chefs d’oeuvre sont publiés, dans le silence assourdissant des médias. Lire la suite

Des écolycéens … Et une ferme bio dans Paris !

   Des écolycéens mobilisés pour leur cadre de vie : une belle initiative à poursuivre et à diffuser Mêmes préoccupations écologiques  pour une start’up agricole qui ouvre  la première ferme bio parisienne, dans un parking souterrain porte de la Chapelle.

Nourrir l’humanité ?

         Trois orateurs pour nous parler de l’agriculture : Bruno PARMENTIER, fondateur de LIP, et ancien directeur de l’école  supérieure d’agriculture d’ Angers, nous dresse un tableau historique éclairé, qui se déploie jusqu’à  nos assiettes et nos habitude culturelles, y compris le gaspillage. Auteur de  l’ouvrage « Manger tous et bien « 

     Claude et Lydia BOURGUIGNON, anciens ingénieurs  agronomes de l’INRA, militent pour retrouver les vraies bonnes pratiques agro-écologiques respectueuses de la biodiversitéLire la suite

L’économie de la connaissance et le biomimétisme

         Dans cette présentation, Idriss Aberkane, professeur à Centrale-Supélec et chercheur à Polytechnique et à Stanford, présente le concept d’économie de la connaissance. Il illustre ensuite ce nouveau paradigme avec plusieurs exemples décoiffants de biomimétisme. Cet enregistrement introduit rien de moins que le fondement d’une nouvelle Renaissance que notre société s’apprête à vivre !… Lire la suite

Chômeur , aide-toi ! …

  Écouter le billet d’humeur en cliquant ci-dessous : Chômeur, aide-toi …!

 Suppression d’ emplois aidés : la Pétition

 » Vous m’avez fait le don infiniment  précieux de la pauvreté ! « 

Ainsi s’exprimait en 1941 Simone Weil, agée de 34 ans, philosophe, ouvrière chez Renault puis ouvrière agricole et femme de combat, dans une lettre adressée à Xavier Vallat, Commissaire général aux questions juives …

Aide-toi chômeur, le gouvernement t’aidera !
Certaines décisions prises par le gouvernement peuvent paraître surprenantes pour ne pas dire injustes, scandaleuses : jugez plutôt !
Dans le même temps, 4, 5 milliards d’impôts sont rendus aux plus fortunés et 150 000 emplois aidés sont supprimés. Robin des bois volait aux riches pour donner aux pauvres. Là, c’est l’ inverse qui se produit ! Les actifs les plus vulnérables sont visés et à travers eux les structures qui les employaient, la plupart associatives, ou oeuvrant dans des domaines créateurs de liens sociaux ; culture, éducation, santé, sport. Tout celà pour redonner un peu d’air aux propriétaires d’actions, de dividendes, de yachts !
Le plus intéressant dans l’histoire, ce sont les arguments avancés. Les contrats aidés ne se prolongeaient pas par de vrais emplois, voilà le constat. C’est un peu juste, ne trouvez-vous pas ?  C’est vite oublier que derrière ces contrats, des hommes et des femmes étaient embauchés de 6 à 24 mois, acquéraient expérience et formation, reprenaient confiance et  amorçaient parfois une réinsertion professionnelle. C’est vrai, ça ne marchait pas toujours mais malgré tout cette mesure était utile à la collectivité toute entière.
Demandons-nous maintenant sur quelles garanties repose la fameuse suppression de l’ impôt sur la fortune,  sur les valeurs mobilières jointes aux baisses d’impôts sur les revenus du capital : 4,5 milliards rendus aux plus riches sur la seule présomption, parfaitement invérifiable que cet argent sera réinvesti, réinjecté dans l’économie. Le gouvernement donne, distribue sans contrepartie ! À qui ? La réponse fait mal : à ceux qui ont déjà le plus !! Lire la suite