La prime au mérite : histoire d’ une obsession !

      Le Ministre de l’éducation a été, on s’en souvient Directeur de l’ enseignemement scolaire, avec toujours le même crédo :  la prime au mérite !! De quoi semer la confusion dans les esprits !!

     Autre source, lisez cet article publié par LIBÉRATION. Signée Claude LELIÈVRE,   voici un panorama historique  détaillé à propos de cette « prime au mérite  » …

 » Un gagnant … est une fabrique de perdants  » ( et de ressentiments, hélas ! ) . Albert JACQUARD vous partage  ses réflexions !  Son dernier interview Lire la suite

De quoi PISA est-il le nom ?

  De quoi PISA est-il le nom ?

       L’OCDE qui évalue tous les trois ans les élèves de 15 ans en mathématiques, sciences, lecture est  devenue une référence. Cette enquête, PISA est-elle le reflet de ce qui s’apprend en classe ? Certes, elle fournit une mine d’informations sur l’état de notre école mais elle ne dit pas tout. Elle mesure des compétences essentielles mais n’évalue pas les compétences sociales, civiques, morales, artistiques plus difficiles à traiter par les statistiques. Ce qui est regrettable, c’est que PISA ne mesure pas non plus la maîtrise des programmes scolaires mais se focalise sur tout ce que tout jeune devrait posséder pour avancer dans sa vie future, c’est à dire  ses aptitudes à utiliser ses savoirs dans des contextes quotidiens, capacités à comprendre, analyser, raisonner, ce qui est assez réducteur.

Plus problématique est l’usage qui est fait de PISA. Tous les trois ans, l’attention médiatique se porte sur les classements des pays, du meilleur au moins bon. Or, il faut savoir que l’étude porte sur de petits échantillons d’élèves et présente des marges d’erreurs. Lire la suite

L’accompagnement personnalisé

Le site académique de Versailles propose une série de fiches concernant l’accompagnement personnalisé.

 Même adresse, ont été conçues des fiches d’évaluation pour le collège, dans le cadre de la réforme. Un outil utile pour les enseignants … et les parents 😉

Climat scolaire et bien-être à l’école

       Une série de réflexions sur un thème central aujourd’hui dans nos écoles, mais aussi des pistes pour agir !

climat scolaire

 Cliquez Climat scolaire pour découvrir démarches et outils offerts par le Ministère   autour de ce sujet crucial, quand même !

L’utilité d’un bon enseignant

       Compte-rendu d’un colloque sur l’utilité d’un  » bon enseignant  » ( ou d’un bon enseignement ? )

N’utiliserait-on pas ce pretexte pour faire passer d’autres idées ?

 

La médiation contre la violence fonctionne bien !

         Cette expérimentation conduite en milieu scolaire durant deux ans prouve que la médiation est un puissant levier contre la violence  entre pairs au sein de l’espace scolaire, qui diminue de 11 à 15%, ( voire le double en 6me pour les garçons et en 5me pour les filles ! ) lorsque l’action est menée par des médiateurs expérimentés !

Avec ou sans notes ? …

Ecouter Patrick FIGEAC ici : ♪

19/12/2014                            Avec ou sans notes : un faux débat ?

      Madame la Ministre s’est emparée de l’évaluation des élèves : faut-il ou non supprimer les notes? Règlera-t-on toutes les difficultés si les professeurs ne se contentent que d’appréciations, si une couleur, une lettre remplacent la note ? Il serait illusoire de croire que ces artifices ont un rôle positif, d’ailleurs les élèves ne sont pas dupes et savent pertinemment comment fonctionnent ces systèmes parallèles. Car, là n’est pas le problème, autant casser le thermomètre pour faire baisser la fièvre!!!

          En France, sous la pression sociale, les professeurs se sentent souvent obligés de mettre un certain pourcentage de mauvaises notes pour que leur évaluation paraisse crédible. Au fond, il faut que la réussite des uns compense l’échec des autres. Alors, comment inciter les élèves à travailler en confiance, améliorer leur bien-être sans stress excessif ?

         Comment ne pas les « piéger », faire en sorte qu’ils soient récompensés à bon escient, leur faire comprendre qu’une mauvaise note éventuelle vient souvent d’un manque de travail, d’une incompréhension, et leur proposer ensuite, le cas échéant ,un autre contrôle sur le même programme pour améliorer leurs résultats ? Gérard ANTIBI, auteur de « la constante macabre » a réfléchi à ces questions et propose une évaluation par contrat de confiance. Avec succès !! Des dizaines de milliers d’enseignants l’utilisent en primaire comme dans le secondaire.

Il serait dangereux, illusoire, contre-productif de penser que la suppression des notes permettra d’améliorer la situation. Alors, dans ce domaine, comme dans bien d’autres, innovons, bousculons nos habitudes. Osons croire dans le formidable potentiel de notre jeunesse!!!