LE RESPECT …

Respect de soi, respect d’autrui !…

       C’est le thème du billet que vient de publier une enseignante sur son blog. L’école de la confiance à laquelle fait référence le Ministre semble loin, très loin de ces préoccupations. La création du Conseil d’évaluation de l’école en est un vivant exemple.(Voir le Café pédagogique de ce jour).

L’ évaluation

Une réflexion de saison :  De quelle manière ÉVALUER ?  ?

          L’évaluation en questions

       L’examen universitaire est l’outil qui permet d’établir la valeur symbolique du diplôme à partir de la certification des apprentissages. C’est le premier acte de la reconnaissance d’une qualification sur la marché du travail. Mais, nous pouvons légitimement questionner l’idée même d’ascension sociale. Ainsi, une étude récente menée par deux économistes, Eric MAURIN et Sandra MC NALLY sur des étudiants de mai 68 le montre bien. La désorganisation du baccalauréat et des examens universitaires souvent « allégés » s’est soldée, cette année là, par des taux de réussite supérieurs aux années antérieures. Or, les étudiants ont finalement accédé à des positions sociales auxquelles ils n’auraient pu prétendre s’ils avaient subi l’épreuve de l’examen. La justice sociale n’est donc pas garantie. Il faudrait plutôt s’intéresser à des  méthodes alternatives de reconnaissance des savoirs.

Lire la suite

L ‘ accès à la lecture se dégrade-t- il ? PIRLS

La France recule et ses performances en lecture s’effondrent ; le niveau moyen des élèves a reculé depuis 2011. L’analyse du Café pédagogique.

Ce qu’en disent les enseignants : réactions après la publication de PIRLS.

Pierre MERLE est sociologue et s’intéresse plus particulièrement à l‘évolution du système éducatif. Il réagit à la publication des résultats de l’enquête PIRLS.

 

De quoi PISA est-il le nom ?

  De quoi PISA est-il le nom ?

       L’OCDE qui évalue tous les trois ans les élèves de 15 ans en mathématiques, sciences, lecture est  devenue une référence. Cette enquête, PISA est-elle le reflet de ce qui s’apprend en classe ? Certes, elle fournit une mine d’informations sur l’état de notre école mais elle ne dit pas tout. Elle mesure des compétences essentielles mais n’évalue pas les compétences sociales, civiques, morales, artistiques plus difficiles à traiter par les statistiques. Ce qui est regrettable, c’est que PISA ne mesure pas non plus la maîtrise des programmes scolaires mais se focalise sur tout ce que tout jeune devrait posséder pour avancer dans sa vie future, c’est à dire  ses aptitudes à utiliser ses savoirs dans des contextes quotidiens, capacités à comprendre, analyser, raisonner, ce qui est assez réducteur.

Plus problématique est l’usage qui est fait de PISA. Tous les trois ans, l’attention médiatique se porte sur les classements des pays, du meilleur au moins bon. Or, il faut savoir que l’étude porte sur de petits échantillons d’élèves et présente des marges d’erreurs. Lire la suite

L’utilité d’un bon enseignant

       Compte-rendu d’un colloque sur l’utilité d’un  » bon enseignant  » ( ou d’un bon enseignement ? )

N’utiliserait-on pas ce pretexte pour faire passer d’autres idées ?