Observatoire des Zones Prioritaires

QUELS SONT LES APPORTS DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE ?

Découvrez les ZEP, comme on dit … encore

          Date la réduction à 8H du temps de travail des enfants :

  1841 !!!

 L’incidence de l’offre académique sur le destin scolaire des élèves est avérée !

      Une étude qui montre que le destin scolaire des élèves les plus faibles  ne dépend pas seulement des leurs capacités mais aussi de l’offre de formation établie par les acteurs instutionnels.

Education prioritaire : état des lieux !

        La Direction de l’Evaluation de la Prospective et de la Performance publie une note sur l’éducation prioritaire qui cumule bien des difficultés sociales, culturelles et  économiques … !

ATD quart monde milite depuis de nombreuses années contre la misère, partout ! ..;

La réforme du collège

    La réforme du collège

Écouter ici ♪ :

Difficile de réformer le collège !!!

      C’est devenu un lieu commun de dire que le collège est le maillon faible du système éducatif au sein duquel les inégalités se creusent. Mais, lorsqu’il s’agit de le réformer, d’offrir à tous les élèves les mêmes chances, des voix s’élèvent accusant le Ministère de vouloir baisser le niveau. Le clivage existe toujours entre d’un côté les « progressistes », adeptes d’une évolution positive et les « conservateurs », réticents à tout changement. …      Lire la suite

Colère et espoir dans l’éducation prioritaire.

                                  Colère et espoir dans l’éducation prioritaire.

        Dans beaucoup d’écoles, de collèges, de lycées situés en zone sensible les personnels, les parents sont en colère car les quelques moyens dont ils disposent jusqu’à présent, à commencer par les 25 élèves par classe, la scolarité des moins de 3 ans entre autre ne sont plus des avantages acquis. Ils craignent en effet de voir disparaître ces aménagements car, au Ministère, des moyens sont retirés à ceux qui en ont fait bon usage , et refusés à ceux qui en ont un besoin urgent..    Sans parler des écoles, collèges, lycées dont les effectifs par classe sont surchargés, voire ingérables. Ne nous y trompons pas. La mobilisation actuelle des parents et des enseignants à propos de l’éducation prioritaire n’est pas un simple mouvement d’humeur. Dans un pays où les citoyens souffrent et trop souvent se résignent à leurs difficultés croissantes, la priorité à l’éducation et à la jeunesse affirmée au plus haut sommet de l’Etat est dans tous les esprits.

       Beaucoup de nos compatriotes sont prêts à restreindre leur mode de vie, à se contenter d’emplois précaires, mais ils ne cèderont pas sur l’avenir de leurs enfants. Dans cette colère, il y a de l’espoir. Oui, l’école, la santé, la justice, la culture, la recherche coûtent cher. Oui, c’est la crise, il faut rembourser les banques (?), « réduire les dépenses, gratter des millions partout où c’est possible ».                                             Mais nous ne pouvons accepter de faire plus avec moins de moyens dans l’Education nationale. C’est demain que préparent les parents et les enseignants, unis dans ce mouvement de contestation !!

     L’Etat et ses représentants auraient tort de mépriser cette indignation et de décevoir les attentes de celles et de ceux qui militent pour le bien-être d’une jeunesse en mal de vivre. Il est encore temps de satisfaire ces revendications , au nom de l’équité, tout simplement.

 

 

Rapport sur le « décrochage » scolaire

         Un rapport à la fois utile et pertinent qui montre qu’en France nous n’investissons pas toujours là où il le faudrait ! Pendant ce temps, les décrocheurs font l’école buissonnière ….

    à découvrir ici !

Le vrai visage de l’éducation prioritaire

   À écouter ici : le vrai visage de l’éducation prioritaire  ♪

          Disons-le très clairement : l’éducation prioritaire en France n’existe pas !

     Le terme « prioritaire » n’a  en effet du point de vue juridique aucune valeur particulière. Pourtant, les slogans qui ont accompagné la mise en oeuvre de cette politique sont encore dans toutes les mémoires : « donner plus à ceux qui ont moins », « discrimination positive », « réussite pour tous ». A regarder de plus prés, nous prenons conscience de l’écart qui existe entre les textes règlementaires et la réalité du terrain !!!!

Les subventions de l’Etat ne sont pas plus importantes dans les collèges situés en ZEP à l’exception des bourses nationales. Pas de dotation spécifique non plus pour le budget de ces établissements. Au final, les recettes sont plus importantes pour les collèges hors ZEP. Lire la suite

L’éducation prioritaire

Le Ministère de l’Educaion Nationale publie un état des lieux de l’éducation prioritaire ; Intéressant au moment où le Ministre divulgue son plan de relance …

       À la rentrée 2012, 1 082 collèges publics sont en éducation prioritaire dont 301 en Éclair. La population scolaire des collèges Éclair est particulièrement défavorisée. Depuis 2007, on constate une baisse des compétences dans les collèges Éclair, tandis que les résultats restent stables dans les écoles. Les collèges en éducation prioritaire sont plus touchés par l’absentéisme  …

le rapport : état des lieux