Enfants : avenant à la fiche d’infirmerie.

Mis en avant

# DÉFENDONS NOS ENFANTS !   Parents en colère

       Voici une interview québecoise avec Amandine LAFARGUE, psychologue et le Médecin  Pédiatre Régis BRUNOD, experts auprès des tribunaux en France. Il est de la responsabilité des adultes de protéger et respecter l’ intégrité psycho-physiologique du développement de l’enfant !

       Et voilà un courrier juridique  intitulé « avenant dérogatoire  »  à la fiche d’infirmerie,  à envoyer   aux directeurs et chefs d’établissements en  courrier recommandé  qui pose acte pour  les parents ne souhaitant pas que leur enfant subisse des actes médicaux non autorisés par eux-mêmes, dépositaires de l’autorité parentale.

Cette fiche concerne également les séances d’éducation à la sexualité et la théorie du genre.  Continuer la lecture

DGSE : impuissance de l’état ?

     Un avocat d’affaire à Jersey nous dévoile   au fil de son livre et dans cet interview sa mission de vie : restituer au biens communs les valeurs qui s’évaporent dans des intérêts personnels Maxime Renahy

Lanceurs d’alertes !!!

Neurosciences cognitives de la morale

Pourquoi différencier le jugement et le choix subjectif dans les neurosciences cognitives de la morale ?

   En effet l’écart entre le dire et le faire…  fait état d’une dissociation  qui soulève  deRésumé : (  médecine/sciences )

       Les neurosciences cognitives ont permis d’importantes avancées dans la compréhension des fondements biologiques de notre moralité. Mais la dissociation qui existe souvent entre les actions et les jugements moraux qui les précèdent reste inexplorée. Des indices font penser que le jugement moral serait différent du choix comportemental parce qu’il n’implique pas de conséquences personnelles directes. Les protocoles souvent utilisés qui reposent sur des dilemmes moraux devraient donc être distingués selon que les questions portent sur un jugement objectif sans conséquences : « est-il acceptable de ? » ou un choix comportemental avec conséquences personnelles potentielles : « accepteriez-vous de ? » Continuer la lecture

Bizutage, usinage en  » Arts et Métiers,  » médecine etc …

LE FORMATAGE  de PENSÉE des futurs ingénieurs, médecins et autres «  élites  » de la Nation relève plus d’un cauchemar que d’ un  Modèle à suivre !

Un vrai débat de fond s’impose : l’humiliation et l’impunité, quelles pseudo valeurs fondent-elles ???
Continuer la lecture

Journée de la laïcité

Un exemple pédagogique d’exploitation de la journée de la laïcité, proposé par le site académique de Versailles.

9 Décembre 2015

Journée laïcité      : 9 DÉCEMBRE  2015

« Les classes virtuelles  » de la BNF 

Le livret « Laïcité »

     Le livret laïcité va être envoyé à tous les établissements scolaires. Il faut bien comprendre que la laïcité comme l’éducation civique et morale s’incarnent, se vivent au quotidien. Débattre de ces questions est nécessaire mais pas suffisant. La valeur de l’exemple est essentielle !

L’observatoire de la laïcité –  L’enseignement laïque des faits religieux

Les ressources du réseau CANOPÉ

Rentrée laïque

Écouter Patrick ici ♪ :                         (le blog éducation)

    Dans un pays métissé à la recherche de son identité, de ses valeurs, qui s’interroge sur son histoire et son avenir, voici venu le temps de la morale républicaine et laïque dans nos écoles. Ambition louable, mais difficile à réaliser dans une France ouverte sur le monde, où les frontières s’effacent, où les grandes migrations témoignent d’un changement profond de mentalité qu’il s’agit de maîtriser avec lucidité. Brassage de l’humanité, de ses cultures, de ses misères, de ses richesses.  Continuer la lecture

La sanction ( … à l’école) appelle … la sanction !

A écouter ici :  ♪ La sanction à l’école

La sanction appelle la sanction !!

        Nous ne savons pas grand chose des sanctions données chaque année dans les établissements scolaires. Pendant longtemps, cette question ne s’est pas posée de manière aussi cruciale, les chahuts étaient nombreux mais s’inscrivaient dans la vie des écoles sans créer de problèmes majeurs. La démocratisation scolaire, la relégation de certains élèves , leur échec massif ont fait apparaître une nouvelle forme de violence . Au « cancre », succède désormais « le sauvageon » et avec lui de nouveaux régimes de sanctions.

Une récente étude réalisée par Benjamin MOIGNARD, chercheur à l’Observatoire International de l’Education et de la Prévention, et portant sur 15 établissements de l’Académie de Créteil montre le volume impressionnant de sanctions mises en oeuvre.

       Lignes à copier, devoirs supplémentaires, retenues, avertissements, exclusions temporaires. Seuls, 4% des élèves n’ont pas été punis dans l’année. Certains les cumulent; ce sont généralement des jeunes qui entretiennent des relations difficiles avec leurs enseignants. La sanction appelle la sanction. Une recherche plus précise dans 3 établissements montre que 6 à 8% des élèves concentrent sur leur petite personne 52% des rapports d’incidents en sixième, 80% en troisième avec 87% d’exclusions de cours. Plus l’élève grandit, et plus les sanctions se répètent. Avec l’impression fâcheuse que tous les problèmes viendraient d’un petit « noyau » qu’il conviendrait d’éloigner de l’enceinte scolaire pour restaurer le calme et la paix dans les classes.

           La masse des sanctions, le sentiment d’injustice qui en résulte contribuent fortement à la détérioration du climat des établissements. C’est en travaillant sur des règles claires, partagées par tous, en développant des procédures contradictoires dans l’instruction des sanctions, en favorisant l’émergence de projets porteurs de sens, en considérant l’élève comme une personne, en le responsabilisant, en l’invitant à partager ses peurs et ses angoisses que nous parviendrons à mettre un terme à la souffrance de ces adolescents qui n’ont parfois d’autres alternatives que l’indiscipline pour montrer qu’ils existent.

La morale laïque en débat !

☟ Le prologue de Patrick FIGEAC est à écouter là :   ☟

                        ♬    la morale laïque en débat

ainsi qu’à lire sur son blog   :        Agir !! ☚

        « Chacun a le droit à sa culture, à ses croyances. Si l’école a peur d’enseigner des valeurs émancipatrices, alors les marchands, les intégristes ont tout le terrain pour eux. Si l’école ne se défend pas, elle s’écroule. Nous n’allons pas laisser la laïcité à ceux qui professent la haine de l’autre » écrivait Monsieur le Ministre. Le rapport sur la morale laïque vient d’être publié et ses principes seront appliqués à la rentrée 2015. »

Mais cette éducation à la laïcité pose plusieurs questions …. ?