Universités : sortir du déni !

Écouter Patrick ici :        Universités : sortir du déni !

        Une absence remarquée !               agir-blog

    Avez-vous remarqué qu’un Minisitère a disparu dans le nouveau gouvernement : celui de l’enfance , de la jeunesse et de la famille … Bien sûr, les responsables politiques nous expliqueront que ces grands domaines ont été répartis dans d’autre sphères de la vie publique.

    Reconnaissons toutefois que la famille constitue une dimension primordiale pour chacune et chacun d’entre nous. Il en est de même pour l’enfance et la jeunesse qu’il ne s’agit pas simplement d’instruire et de former mais que nous avons toutes et tous le devoir d’intégrer dans la société, de sensibiliser à ses droits, de préparer à ses responsabilités. Or, tout se joue très tôt, dés la prime enfance.

    Enfance, famille, jeunesse ne se réduisent pas seulement à des dossiers techniques et au versement d’allocations. Nous devons impérativement remettre du social dans toutes les écoles    Lire la suite

Maitrise de la langue : des résultats contrastés

Les résultats en matière de compétences langagières que la Ministère vient de publier montrent encore une fois l‘importance du milieu social, du genre. Cependant, les performances augmentent chez les élèves les plus fragiles mais aussi chez lez meilleurs.  Des améliorations mais aussi des inquiétudes !!

   À découvrir ici, et là :

Le bateau coule ?

   Au secours, le bateau coule !!

         Notre système éducatif dysfonctionne. Nous avons l’impression que le Ministère pilote à courte vue, le nez rivé sur les sondages et change en permanence d’avis. Tout est à l’avenant. Il y a deux ans par exemple, les établissements étaient incités à créer des classes bilingues, mais, c’est vite devenu un horrible dispositif de ségrégation sociale qu’il était urgent de supprimer avant d’expliquer qu’il fallait malgré tout en garder quelques unes. Lire la suite

L’intelligence verte

Connaissez-vous Philippe DESBROSSES , agriculteur pionnier de l’agriculture biologique?

       L’europe de l’agro-industrie est insoutenable, beaucoup en prennent conscience, les manifestations actuelles allertent les autres … Mais les agriculteurs ont-ils conscience de la politique cogestionnaire de leur  syndicat majoritaire avec ce lobbiyisme  ?!

Les mesures de gestion du Ministère

Écouter ♪  ce prologue

                           Les nouvelles  mesures de gestion du Ministère

          Le Ministère de l’Education nationale tente de gérer au mieux les moyens qui lui sont alloués. Comment trouver de nouveaux gisements d’emplois au moment même où les créations de postes sont absorbées en partie par la poussée démographique ? Deux pistes sérieuses sont étudiées.

         La première est la possibilité offerte aux assistants d’éducation d’occuper un poste de professeur contractuel pour faire face à une vacance temporaire d’emploi ou pour remplacer un fonctionnaire en congé. Voilà une solution intéressante pour les rectorats qui peinent souvent à recruter dans certaines disciplines.    Les chefs d’établissement vont disposer ainsi d’une ressource inattendue et bienvenue pour pallier telle ou telle absence professorale.

La seconde piste concerne le projet de décret sur l’accompagnement des élèves qui permettrait de diminuer le nombre de redoublements, lesquels représentent un coût important pour le système éducatif, évalué en 2009 à environ 2 milliards d’euros. Si cette manne est bien gérée, ce sont plusieurs dizaines de milliers de postes qui pourraient être libérés et réaffectés en fonction des besoins. Nous avons là une clé pour dépasser les contradictions budgétaires, faire face à la pénurie de recrutement et mettre en place la refondation.

      Seule ombre au tableau, ces deux pistes touchent prioritairement les quartiers populaires. Mieux vaut un remplaçant qui connaît les élèves que pas d’enseignant du tout, à condition toutefois que ce dernier ne vienne pas prendre la place d’un professeur formé. D’autre part,  si le redoublement apporte rarement une amélioration des difficultés de celles et de ceux qui en font les frais, sa suppression ne règlera pas non plus tous les problèmes.

       Il faudra suivre de prés les effets de ces deux mesures sur le terrain afin qu’elles ne génèrent pas au final une éducation au rabais ! …

 

Rapport sur le « décrochage » scolaire

         Un rapport à la fois utile et pertinent qui montre qu’en France nous n’investissons pas toujours là où il le faudrait ! Pendant ce temps, les décrocheurs font l’école buissonnière ….

    à découvrir ici !

Décrochage scolaire : un défi à relever !

     Le Ministère de l’Education Nationale vient d’éditer un guide sur le décrochage ; y sont développés les causes, les facteurs propices à l’abandon d’une scolarité. Un document utile à mettre entre toutes les mains de celles et de ceux qui s’intéressent à la jeunesse !!