La loi Blanquer

       La loi Blanquer ?  La voilà !! Et ce n’est pas une avancée pour le petit monde de l’éducation !! Annualisation du temps de travail, remplacement des professeurs effectué par des AED, réforme territoriale par ordonnances, remplacement du CNESCO par un conseil d’évaluation de l’école à la botte du Ministre.. Rien que de bonnes nouvelles!! Lire la suite

Éducation prioritaire : la fin programmée ?

         L’analyse de Marc BABLET, en charge de l’éducation prioritaire au Ministère, qui a démissionné de son poste, il y a quelques semaines. Découvrez pourquoi ((

HONNEUR À QUI REFUSE DE SE COMPROMETTRE AVEC DUPERIES OU MENSONGES!

Le bateau coule ?

   Au secours, le bateau coule !!

         Notre système éducatif dysfonctionne. Nous avons l’impression que le Ministère pilote à courte vue, le nez rivé sur les sondages et change en permanence d’avis. Tout est à l’avenant. Il y a deux ans par exemple, les établissements étaient incités à créer des classes bilingues, mais, c’est vite devenu un horrible dispositif de ségrégation sociale qu’il était urgent de supprimer avant d’expliquer qu’il fallait malgré tout en garder quelques unes. Lire la suite

Refondation de l’école : où en est-on ?

Écouter Patrick ici ♪ ; le lycée professionnel est développé à la  fin d’article.

       Retrouver l’émission hebdomadaire «  Paroles » sur l’éducation diffusée par Radio4 le mercredi matin ainsi qu’ en podcast.

      Contrairement à certaines idées reçues, l’Education a bien été privilégiée par le Président de la République et son gouvernement. En effet, si nous comparons les budgets de 2011 et de 2014, les résultats sont probants. Hausse de 7% dans le premier degré, de 5% dans les collèges, le tout dans un contexte difficile. Oui, la Nation a mis essentiellement les moyens dans le primaire mais aussi dans l’enseignement professionnel.

     Les acteurs de terrain en sont-ils conscients ? Bien sûr, les conditions de travail restent difficiles, les réformes passent mal, les effectifs dans les classes sont encore trop élevés pour permettre la prise en charge des élèves plus fragiles, le corps enseignant a des difficultés à être entendu, les salaires des professeurs sont encore parmi les plus bas de l’Union européenne.

    En examinant les budgets, nous constatons que les ménages eux aussi ont fourni des efforts conséquents, les classes moyennes et populaires ont investi dans l’Education et parient sur l’avenir de leurs enfants. Voilà une bonne nouvelle !!!

    Conférence via le site du CNESCO  à propos de l’enseignement professionnel. Oui, ça va mieux, mais celui-ci revient de loin, selon les articles du   café pédagogique.

 

La charte de la laïcité comme outil pédagogique

Charte laïcité

Charte laïcité

Une belle analyse de la charte de la laïcité !!

Rappel sur les principes de la  » Refondation de l’école » par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation.

L’ appel : Refondons l’école !!!

Un cri commun avec quelques pédagogues que nous apprécions ici : Lelièvre, Meirieu, Dubet  et d’autres veulent porter la refondation de l’école vers le succès ( et non l’oubli !…)

Pour une école de la mixité sociale et la réussite de tous les élèves !!

Un socle commun pour quoi faire ?

  Ecouter le son ici ♪ : un socle commun pour quoi faire ?

Un socle commun pour quoi faire ?

         Depuis 20 ans, les acteurs de l’éducation utilisent les termes « savoir minimum », « savoir commun », « culture commune », « socle de connaissances et de compétences ». Durant ces décennies, le système scolaire s’est massifié et tous les responsables avaient alors l’idée de ne pénaliser ni les mauvais élèves ni les meilleurs.

      Or, le 21ème siècle voit les inégalités scolaires se creuser, des zones de fracture apparaissent dans la société, la ségrégation ethnique, sociale s’installe, l’orientation est totalement dévoyée par la hiérarchisation des filières. L’Ecole à bout de souffle accentue les écarts malgré les efforts de ses personnels et impose à la société dans son ensemble un coût économique, social, politique exorbitant !

       L’institution scolaire doit désormais veiller à ce que les élèves acquièrent ce que nous considérons comme essentiel , même s’il est vrai que tous n’ont pas les mêmes facilités, les mêmes talents. Faire réussir tous les enfants exige tout d’abord de ne pas reléguer les plus fragiles dans l’échec. La question du socle commun est lié à celle de la démocratisation scolaire.

Nous n’en sommes malheureusement pas là !

L’éviction récente de jeunes issus de milieu populaire dans le département le plus riche de France ne suscite que peu de réactions d’indignation à la différence de celles de la filière des élites il y a quelques mois. L’Ecole doit d’urgence s’ajuster à ses valeurs. Pour y parvenir, un texte, une formation pédagogique, une réforme ne suffisent pas. Il manque la croyance dans la jeunesse, et surtout l’espérance.

       Le  » socle commun de connaissances, de compétences et de culture » est en cours d’écriture. Son histoire reste à construire. C’est une étape décisive pour une Education nationale à refonder intellectuellement et politiquement !