La prochaine crise financière

              La prochaine crise financière  

Écouter le billet d’humeur de Patrick ici :

           Parmi les enjeux majeurs auxquels nous devons faire face, il en est un dont on ne parle quasiment pas : la prochaine crise économique et financière mondiale …
Nous pensons à tort que le r  risque  est définitivement écarté. La croissance semble repartie, le chômage se réduit plus ou moins selon les pays, et le progrès technique nous annonce partout un avenir radieux !
Mais c’est vite oublier qu’ avec la mondialisation sauvage qui sévit actuellement sur la planète ; que  les crises soient à jamais exclues relève de l’utopie ! Bien au contraire, les signes avant-coureurs sont déjà là !  À commencer par l’endettement des 44 pays les plus riches qui atteint 235% du PIB contre 190% en 2007. Les dettes des banques chinoises sont déjà hors de contrôle. La valorisation des actions des entreprises sont démesurées ! Les plus récentes fusions ou acquisitions sont réalisées dans des conditions telles que leurs profits ultérieurs ne le  pourront supporter. La législation américaine sur les banques , mise en oeuvre après la crise de 2007 va être allégée, donnant ainsi aux institutions  d’ outre-Atlantique un avantage sur leurs concurrents européens, les poussant même à prendre des risques, alourdissant encore à terme la menace d’un effondrement généralisé.
Nous avons gardé le meilleur pour la fin. Que sont devenus la plupart des protagonistes qui ont mis, il y a dix ans, la planète à feux et à sang ? Ont-ils eu des déboires avec  l’institution judiciaire ? Pas du tout ! Ils continuent à filer des jours heureux de star du business, n’ont jamais eu de comptes à rendre à personne. Bien sur, les banques centrales sont un peu plus prudentes mais ….
La spéculation continue encore et toujours à tirer les ficelles !
Lire la suite

L’or, un gadget pour inciter à maigrir !!!

Alors que les cours de l’ or accusent une baisse d’environ 20% en deux ans, c’est la matière gadget  pour inciter les obèses  à maigrir …. au pays des pétro-dollars !!!!

Vous voyez  bien qu’il faut chasser nos représentations obsolètes pour garder les pieds sur terre !!

Productivité en panne

 bannière RADIO 4

Ecoutez Patrick FIGEAC -> Compétitivité en panne

01/12/2012                             Compétitivité en panne !!

   La France voit se creuser le déficit de son commerce extérieur, la part des exportations françaises dans le commerce mondial en général et européen en particulier n’a cessé de reculer ces dernières années. Nous sommes confrontés à un problème de compétitivité.

      Autrement dit, nous avons de plus en plus de mal à vendre nos produits sur un marché mondialisé, alors que d’autres restent très performants en la matière … Quelle en est la raison ? Notre déficit de compétitivité découlerait de la lourdeur du coût du travail due à des charges, à des cotisations excessives, en conséquence, il conviendrait de les réduire fortement en les remplaçants par des taxes frappant les particuliers.

        Bien   sûr, si les charges sont réduites, si le SMIC est supprimé, si nous repassions aux 45 heures, certains seraient ravis !… Soyons sérieux !!       Le discours sur la nécessité de baisser le coût du travail serait plus audible si certains patrons ne s’étaient adjugé des émoluments fous, de l’ordre de 4 à 10 millions d’euros par an. Par ailleurs, si le coût du travail résumait la question de la productivité, la Grèce, Chypre devraient être riches, l’Irlande briller de mille feux,  l’Espagne devrait connaître une situation mirifique. Or, ceci n’est pas le cas, c’est le moins que l’on puisse dire !

      Depuis dix ans, les charges sociales des entreprises n’ont cessé d’être réduites, et dans le même temps, la compétitivité s’est dégradée. Les grands patrons affirment que la situation s’est dramatiquement aggravée ces 10 dernières années. Pourquoi se sont-ils tus pendant aussi longtemps ? Quitte à y aller plus fort en direction de certaines baisses de charges, mais non répercutées sur le pouvoir d’achat ou la consommation et contre des donnant-donnant en matière d’emplois très contraignants. Certains prétendent vouloir réhabiliter le travail en tant que valeur centrale. mais alors pour eux, le travail représente-t-il une richesse ou un coût ?

      Les mesures que des économistes viennent d’imposer au gouvernement, malgré quelques points positifs, loin de doper notre productivité risquent d’avoir bien des effets pervers !

    Le président de la République a fait une promesse : celle de séparer de façon étanche les activités classiques des banques de leurs activités spéculatives à risques. Or, pour les banquiers, TOUTES les activités de marché sont utiles au financement de l’économie. Même les plus folles … même celles qui nous ont conduit dans le mur !!

    Depuis des mois, ils négocient pied à pied pour préserver leur LIBERTÉ DE SPÉCULER !!!  Pendant la présidentielle, François HOLLANDE avait  désigné «son ennemi», celui qui n’a pas de visage : la finance. Il avait , alors, trouvé le mot juste …

L’heure est venue d’assumer en ce domaine une politique juste mais ferme !

Même TF1 PREND PARTI pour la séparation TOTALE des BANQUES !!

       « Loin d’être un retour à l’âge de pierre, la séparation est probablement la seule option qui préservera la collectivité des dérives de la finance tout en assurant les financements bancaires indispensables à l’activité de nos entreprises.

     Elle ne signifie aucunement la fin de la banque de marché mais simplement la fin de la subvention implicite que la collectivité lui octroie du fait de son association à la banque commerciale. C’est bien pour cela que la portée du sujet n’est pas uniquement technique mais bien démocratique !!

ici -> la suite de cet article de Laurence Scialom  sur LA SÉPARATION BANCAIRE paru dans « Les échos » le 24/08/2012 :

 « Pour un nouveau Glass-Steagall Act Européen « 

&  CLIQUEZ LÀ   POUR VISIONNER LE SPOT DE TF1

ET QUE FONT NOS ÉLUS, depuis la promesse de notre PRÉSIDENT au Bourget ?! 

Pour le découvrir, cliquez !

Cependant, un vent de changement souffle au coeur des Etats-Unis : pour  en savoir plus

                                           ✩        ☼           ✬            ✫            ❅

  Avec JEAN DE LAFONTAINE, ne soyons pas naÏfs … mais philosophes 🙂

  « Patience et longueur de temps … font plus que force ni que rage !… »

                                                                                                                  ( Le lion et le rat )

L’argent peut-il faire le bonheur … social ?

          Nous vous proposons un  reportage de France 3 sur  » l’abeille  » à Villeneuve sur Lot, première monnaie locale complémentaire née dans la France contemporaine .

         Pourtant, nos  « anciens » y avaient déjà pensé activement… après la révotution notamment -(Le « Chaméane  » à Nevers par exemple ) mais aussi plus récemment en 1999, lorsque la région Bretagne, en guise d’apprentissage à l’euro, a vu naître la mise en ciculation de 200 000  » Lurs » .

Un article du « monde magazine » qui vous résume l’essentiel sur la monnaie locale.

Sachez ainsi que la Suisse connait une dizaine  de monnaies de ce type depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ; l’Allemagne  n’est pas en reste !… Tandis qu’ en Angleterre, le concept global de « ville en transition » prend racine…

        Mais attention, l’outil monnaie est devenu  si  peu explicite que  voici quelques liens pour comprendre de quoi s’agit-il, dans le labyrinthe des termes économiques…

Bankster  -L’histoire de la monnaie   des origines à aujourd’hui (en 8mn !).

L’argent-dette de Paul GRIGNON.(52mn)

Monsieur quelques minutes  –  Le sens des termes économiques  par une explication basique et concrète ( ! Cherchez l’erreur !…)