Françoise Dolto : une grande Dame

Écouter en cliquant ci-dessous :

      Il y a trente ans, disparaissait Françoise DOLTO . Beaucoup ont voulu faire de cette dame une Mamie Nova de la psychanalyse, adepte d’un laxisme éducatif, reflet de l’esprit libertaire le l’après 68, quitte à oublier la moitié de son message. Car, si Françoise DOLTO fait figure de révolutionnaire dans les années 50-60 en affirmant que l’enfant est une personne, elle n’en a jamais fait pour autant un petit roi !

Pour bien comprendre son message, il faut le replacer dans le contexte de l’époque où l’éducation se fait encore au martinet, où l’enfant est considéré comme un être inabouti, souvent mis de côté. Etre de communication, il a droit, nous dit-elle au respect comme à la vérité de son histoire, aussi douloureuse soit-elle. Lire la suite

Retour aux sources des maternelles : obligation de QUALITÉ !

Obligation scolaire ou OBLIGATION DE QUALITÉ ? L’article de Pascale GARNIER

RESPECTONS le DROIT  de l’ENFANT à la DIFFÉRENCE !

       C’est plus qu’une coïncidence,  une nécessité, qui fait la réussite  des pédagogies actives car l’action est  censée rester manifestation de volonté, le bien ultime et propre à l’humain qui peut exercer  la responsabilité de ses choix, y aiguiser, et ajuster  sa conscience et son évolution.   Lire la suite

L’école, responsable du pessimisme français ?

          L’école serait-elle à la base du pessimisme de nos concitoyens? C’est ce que pensent les auteurs de cet article qui suscitera des réactions !!

Heureusement, de nombreux enseignants se saisissent des avancées de la recherche pour amorcer une mise en avant de  l’autonomie de l’enfant dans un étayage bienveillant ! 

Inspirations  répertoriées sur le site de Céline ALVAREZ

Lire la suite

Un débat public sur les rythmes SVP !

   Le bien-être  des enfants, et donc l’efficience du temps passé à l’école,  tel est le sujet de ce texte très bien documenté de Claire LECONTE, chronobiologiste qui reprend les travaux de notre ami regretté Guy VERMEIL qui a passé sa vie à se battre pour la cause des enfants.

Un fil vers la DÉMOCRATIE VIVACE !!!!

   » Sur la suppression générale des partis politiques «  Simone WEIL 1940 Écrits de LONDRES

Pour partager les sons offerts ici  avec les postes radio de votre région :  relayer  ici : 

 ♫☛☛☛. Annuaire des radios locales en France☚☚☚♫

Tenons-nous informés  !  Nous enverrons à la demande ces  podcasts ;

Deux sujets de débats  par semaine ( éducation-société )

C’est l’ affaire de TOUT le MONDE que LE BIEN COMMUN et celui d’en DÉCIDER ENSEMBLE !!!!!

LE DVD du spectacle citoyen en partenariat avec l’école de musique à Villeneuve sur Lot

 À QUEL DEGRÉ de DÉMOCRATIE  vivons-nous ??? <<

Un livret  d’explications basiques,  à l’humour motivant !

Livret-Démocratie-217x300-1

dis, c’est quoi la démo ?

Fruit de la  double expérience  de soutenir une liste  de démocratie réelle  lors des dernières élections cantonales départementales   lotoises  en Mars 2015 ( 4 réunions publiques , 7% des votes ) et d’ animer pédagogiquement ( y compris dans le système scolaire)  la  pratique des valeurs citoyennes de respect, d’égalité et de vrai partage des pouvoirs  

***

   Volume 2 : Instaurons d’urgence une VRAIE Démocratie !!  Commande possible  et participative : tarifs  adaptés , nous contacter

INSTAURONS D’URGENCE UNE VRAIE DÉMOCRATIE

Toulouse

Couverture couleur : LIVRE : COUVERTURE 4 VOLETS

Début de l’ouvrage ; Instaurons d’urgence une  vraie démocratie !

Lire la suite

Petit déjeuner absent

À écouter ici ♪ :

Petit déjeuner absent, élève à la peine ! lire le blog 

      Le petit déjeuner devrait représenter 20 à 25% des besoins énergétiques et nutritionnels de la journée. Ce repas, essentiel pour permettre d’apprendre sereinement, est trop souvent laissé de côté par les écoliers.

Le CREDOC vient de publier une étude sur ce sujet qui montre que le nombre d’élèves qui arrivent à l’école, le matin, le ventre vide est en constante augmentation depuis 5 ans !   Lire la suite

L’importance capitale de l’estime de soi dans le bien-être de nos enfants (et de nos sociétés)

   L’estime de soi revêt une importance capitale pour tous les âges de la vie !

       Vous découvrirez pourquoi  dans ce blog : « apprendre à éduquer »   se référant à plusieurs auteurs  et  comment en suivant le fil des liens qui se répondent …  Souvent écrits par des femmes …. Bien qu’elles ne revendiquent aucunement l’ exclusivité du rôle parental !!

Écouter pour que les enfants parlent !t

Communication bienveillante

Plus de ressources en parentalité- Éducation sur notre page « autres sites » et Montessori

Neuro-éducation = sagesse bienveillante

Pour une enfance heureuse !!!

Montessori et l’ école à la maison

      Entretien avec une maman qui instruit ses enfants à la maison avec la méthode Montessori.  À écouter et partager !..

Véronique PILLETTE au micro de Patrick FIGEAC ♪

Familles, qui êtes-vous?

Familles, qui êtes-vous?

à écouter ici : Famille qui êtes vous ? ♫

      La famille ne répond aujourd’hui à aucune définition précise puisque le modèle de référence qui tournait autour du mariage a été remis en question. La complexité réside donc dans la disparition d’un grand modèle normatif et en même temps sur la persistance d’un idéal : les individus souhaitent plutôt vivre en couple et plutôt avec des enfants.

      La famille est  ainsi toujours portée par l’idée de vivre avec des proches avec lesquels des liens affectifs persistent. 71% des enfants vivent avec leurs deux parents; à regarder ce chiffre, nous pourrions penser que la conception du modèle familial n’a pas fondamentalement changé, le seul vrai changement de ces trente dernières années,  c’est le couple amoureux  avec possibilité de divorce par consentement mutuel. Séparation qui est bien souvent le prélude à une nouvelle recomposition. Les trajectoires de vies familiale et conjugale sont devenues, au fil du temps, plus complexes, plus difficiles à cerner. Avec deux principes: le premier, instable, fondé sur l’amour entre adultes, le second, stable, reposant sur l’enfant qui a des bsesoins spécifiques. D’un côté, une logique purement contractuelle qui peut être défaite, de l’autre, un engagement parental à s’occuper de sa progéniture.

Auparavant, la famille reposait sur le temps long de la transmission et du patrimoine. A présent, s’est ajouté un temps incertain: le facteur conjugal. Un couple peut divorcer mais doit rester uni à titre parental.

       Autre différence. Actuellement, plus personne ne se définit exclusivement par sa dimension familiale. Le bonheur en famille n’existe que s’il permet le bonheur individuel. Nous voulons bien être ensemble à condition de rester un individu à part entière. L’idéal de la famille contemporaine, c’est être « libres ensemble ».

Patrick FIGEAC, 14/11/2013