Vos idées au service d’une santé gratuite pour tous !

#L’an 01

ECOSYSTÈME  VIVANT, Nous sommes LÀ  !  Grains de sable …

      François RUFFIN    clarifie  la situation politico-sociale  et ouvre l’espoir créatif citoyen en proposant l’an 01 .org . Continuer la lecture

Écosystème du cheval médiateur intégré

Mis en avant

Confiance,  Communication, Paix, Santé, Sérénité …  Retrouvons nos racines en compagnie des chevaux !

Plus à propos de nos chevaux ici 😉 Venez les rencontrer à FLORESSAS …

      Voici des pistes inspirantes et nouvelles pépites en cours d’actualisation :    Les 3 C au sol avec Andy BOOTH 

Remettre le pied à l’étrier         ATTELAGE FACILE ;    Les SUPER cavaliers !!

   5 étapes pour monter sans mors, ( vidéo  par   » Progresser avec son cheval  « )

  Rapport  sur la filière équine par député européen  Jean ARTHUIS :

Vision et propositions pour un nouveau souffle 

                           Une émission  pédagogique pour  la découverte théorique du  cheval

Un livret sur le cheval-nature en Midi-Pyrénées  Occitanie(pdf)

Continuer la lecture

Le boeuf qui tourne … pour les radios locales africaines !…

            » Les nouvelles technologies à l’africaine  »  jouent un  rôle de plus en plus déterminant dans  la démocratie participative, la communication et les échanges locaux les plus divers !… La traction animale combinée à un système de dynamo permet dix heures d’émission journalière, en place d’une seule produite par un générateur électrique à  essence …

RFI planète radio, invitée de l’Afrique enchantée ( le 16/02/2014) , déploie ses réseaux de compétences pour l’aide au développement des radios de proximité dans les endroits les plus reculés du territoire africain …

L’épuisable et l’inépuisable …

L’ÉPUISABLE  ET L’INÉPUISABLE : une ÉCOLOGIE HUMAINE PLANÉTAIRE

À découvrir ici :    l’inépuisable et l’épuisable , un texte de Philippe MEIRIEU à l’occasion des journées d’été des écologistes à Marseille

Citation extraite du site de Philippe MEIRIEU

            « Un jour, lorsque nos temps seront passés, lorsque, après un demi-siècle, une nouvelle génération nous aura remplacés, lorsque l’Europe sera tellement menacée par la répétition des mêmes fautes, par la misère croissante du peuple et par ses dures conséquences, que tous les appuis sociaux en seront ébranlés, alors, oh ! alors peut-être, on accueillera la leçon de mes expériences, et les plus éclairés en viendront à comprendre que c’est seulement en ennoblissant les hommes qu’on peut mettre des limites à la misère et aux fermentations des peuples, ainsi qu’aux abus du despotisme de la part soit des princes, soit des multitudes. »

Johann Heinrich Pestalozzi (1746-1827)