La revanche de Bruxelles

Écouter le billet d’humeur ici : La revanche de Bruxelles

« Nous sommes confrontés avec la France à un problème particulier, les Français dépensent beaucoup trop d’argent et ils le dépensent au mauvais endroit ! ».
Bigre ! Avez-vous l’impression que soyons si dispendieux ?  Qui peut proférer pareil jugement ? C’est le président de la commission européenne, Jean-Claude JUNKER. Oui,  pour lui notre état social est trop lourd et inefficace !! Il appuie son propos sur le diagnostic délivré il y a quelques jours par Bruxelles sur tous les pays européens dont la France. La liste des reproches est longue et l’Europe comme toujours depuis 1992 se rappelle à notre bon souvenir. Avec l’Espagne, nous sommes les cancres de la Zone euro,     vec un déficit au dessus de 3% qui devrait encore se dégrader en 2018. Donc il va falloir se serrer la ceinture !! Vous avez dit austérité ?!
Seconde mauvaise nouvelle : le niveau des dépenses publiques en France est l’un des plus élevé de l’Union européenne avec 56,2% du Produit intérieur Brut. Traduction : pour être au niveau de ses partenaires, la France devrait désocialiser 206 milliards p    ar an !! Vous avez compris ! Tandis que des lois sont votées par nos députés pour  les gratifier eux-mêmes ( exemple de la retraite de député rallongée dès l’élection de F HOLLANDE), c’est la suppression d’emplois dans les  administrations et services publics qui est visée encore et toujours !!!
Lire la suite

Rendez l’argent !!!

UN QUART des BÉNÉFICES des BANQUES EUROPÉENNES dans les « PARADIS FISCAUX !  »      À lire ici : Even IT UP !

VRAIES SOLUTIONS : 200 Milliards de remèdes contre l’austérité 😉

DROIT au LOGEMENT = Fin des NICHES Fiscales 😉

Odieuse dette grecque et vrai référendum !!

   Tandis que les mass- médias manipulent l’opinion publique française (et européenne) en invoquant la FAUSSE DETTE,

ATTAC pour la taxe Tobin

Désarmer les marchés   !!

les grecs continuent d’ouvrir la voie de la liberté démocratique, suivant les traces de leurs antiques ainés, et se préparent à répondre par référendum aux dictats des banquiers qui continuent impunément de spolier les peuples avec la complicité des politiques  ! Eric TOUSSAINT,  explique la stratégie de manipulation de la troïka, qui s’applique hélas sans frontières évidemment !!!

Lire la suite

C’est le bouquet !!!!

  C’est le bouquet !!!             26/04/2014

     Les pauvres seraient-ils condamnés à être de plus en plus pauvre et les riches … de  plus en plus riches ?  Les faits semblent le démontrer ! En effet, depuis au moins dix ans, ce sont toujours les mêmes sur lesquels pèsent l’austérité et les fameuses mesures d’économie ! Une nouvelle fois,  l‘ adage se vérifie, les catégories populaires et les classes moyennes seront amenées à se serrer la ceinture pour ramener le déficit public sous les 3% du Produit Intérieur Brut  dès 2015, la Commission Européenne et la Chancelière allemande ayant refusé tout délai supplémentaire à la France !…

         Ce même jour, nous apprenions que le patron du MEDEF émettait l’idée …de créer un salaire INFÉRIEUR au SMIC ! …. Tiens donc ! Ce n’est ni une provocation, ni un dérapage, ni même une plaisanterie, c’est beaucoup plus subtil ! Derrière cette proposition, se dissimule une variable d’ajustement pour actionnaire en mal de profit . Une des conséquences posibles du pacte de responsabilité,que le gouvernement s’apprête à signer avec le patronat – Rappelez-vous !!!!!

   Déjà en 1984, celui-ci avait promis au pouvoir en place de procéder à des centaines de milliers d’embauches en échange de la supression de l’autorisation administrative de licenciement. Il eut gain de cause …MAIS nous n’avons jamais vu ces fameux emplois !!!

   Trente ans plus tard, c’est le même discours !         C’est le BOUQUET !!!!!

Nous prendrait-on pour des IMBÉCILES ?? !!

                             ♪ « C’est la faute à la dette » disent-ils tous en choeur !

En Grèce, après une cure d’austérité sans précédent, la dette a diminué passant de 329 à 319 milliards. Nos fameux experts entonnent sur les ondes le succès de cette politique qui a jeté à la rue des milliers de personnes dont beaucoup d’enfants et d’anciens …

        Ce qu’il OUBLIENT  de nous dire, c’est que, dans le même temps, le Produit Intérieur Brut s’est effondré, 40 milliards de perte. Du coup, le ratio de la dette a explosé ! Bien entendu, nous dit-on, il n’y a pas d’autre solution, évoquer une autre éventualité ferait à coup sur le jeu des populistes de tout crin. En revanche, à les entendre, creuser la tombe de l’ économie d’un pays ne porte pas à conséquence. L’histoire nous enseigne pourtant que l’Europe est une construction politique faite de compromis fondés sur les rapports de force, comme en témoignent les exceptions aux règles obtenues par les Britanniques ou les Danois … C’est quelquefois plus simple que nous ne le pensons , exemple :                   Le premier Ministre italien vient de rejeter le carcan budgétaire européen pour relancer l’économie de son pays !!  

                                    IL SUFFIRAIT  QUE LA FRANCE L’IMITE !!!!

Alors , CHICHE, MR LE PRÉSIDENT ? 

Les français espèrent  un sursaut de votre part !!!

STOP TAFTA !! Campagne d’ATTAC lancée le 9/12/2013(coqueli’causse)

Le modèle social européen en panne ??

Voici le billet d’humeur  de Patrick Figeac, sur Radio4  Samedi et Dimanche

Pour l’écouter, cliquez  :☞     Europe sociale ??

17/11/2012              Le modèle social européen en panne !!!

          La stratégie actuelle des institutions européennes peut paraître absurde pour un non initié. La zone euro est en récession ; les 8 points de PIB perdus lors de la crise financière n’ont pas été rattrapés, le taux de chômage atteint 11,4% et les perspectives économiques sont lamentables. Et pourtant, la Commission Européenne fait pression sur tous les pays pour qu’ils réduisent immédiatement leur déficit, tout particulièrement en diminuant leurs dépenses publiques et sociales !!

Ces politiques d’austérité plongent les pays dans la récession, ce qui réduit leurs rentrées fiscales,  et donc n’améliorent guère les soldes publics.

La crise a bien montré que des politiques budgétaires actives étaient nécessaires. Pourtant, la Commission et le Conseil Européen veulent par le traité budgétaire, priver les pays membres de toutes politiques budgétaires autonomes. Ainsi, ils devraient s’engager à réduire leur déficit structurel, année après année, puis à le maintenir à zéro quelle que soit l’évolution économique. Les politiques d’austérité seraient alors pérennisées !…

La Banque Centrale Européenne laisse les marchés financiers imposer des taux d’intérêts exhorbitants à des pays de la zone euro comme l’Italie ou l’Espagne qu’elle prétend pourtant soutenir !   De plus, le Mécanisme Européen de Stabilité prévoit qu’un pays ne pourra être aidé  QUE s’ il passe sous la tutelle de Bruxelles et du FMI, QUE S’IL ACCEPTE des politiques d’austérité qui vont détruire son modèle social. Alors que la zone euro est relativement fermée, la Commission et le Conseil demandent à TOUS les salariés européens de fournir des efforts de compétitivité, les Espagnols, les Italiens devant devenir plus compétitifs que les Français et réciproquement.

 Au final, c’est le niveau de vie et la consommation qui s’effondrent !!

POURQUOI les institutions européennes ont-elles fait le choix de l’austérité? Par ignorance, par aveuglement, par contrainte ?….

NON, c’est un choix politique délibéré ! Les classes dirigeantes  et la technocratie européenne à leur service veulent profiter de la crise pour faire avancer leur objectif de toujours : DÉTRUIRE le modèle social européen, réduire les dépenses publiques pour diminuer les impôts sur les plus riches. Sur le modèle de la Banque Centrale Européenne indépendante, elles veulent priver les peuples de toute influence sur les politiques budgétaires qui doivent être confiées à des experts NON ÉLUS, INDIFFÉRENTS AU CHÔMAGE ET AU BIEN-ÊTRE DES POPULATIONS !

Ainsi faut-il persuader les citoyens que seules la baisse des salaires et la FIN DU DROIT DU TRAVAIL  permettront de réduire  le chômage !!

Bref leur objectif est d’accentuer la logique libérale qui a conduit l’Europe … au bord du gouffre  !

Pour toutes ces raisons, restons vigilants ; ne nous laissons pas abuser par les manoeuvres qui ruineront notre modèle social … dont nous avons tant besoin !!

Manifester notre opposition à la ratification du TSCG !…

TSCG = Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance de l’Union économique 
> autrement appelé pacte budgétaire

Refuser le pacte budgétaire

contre la domination de l’argent, réagissons !!


> COMMUNIQUÉ DE PHILIPPE DERUDDER

       C’est le produit même de l’idéologie ultra libérale qui ainsi va contraindre les États à une politique d’austérité qui se traduira par une coupe de tous les services publiques. La Grèce nous donne un avant gout de ce qui est voulu, je dis bien voulu pour l’Europe, et tout cela au nom de la nécessaire résorption de la dette.
>
Cette politique, déjà en place démontre son inefficacité au delà de celle d’aggraver les choses. Car les politiques d’austérité réduisent les rentrées fiscales de sorte que ce qui est gagné d’un côté est perdu de l’autre et il faut repartir pour un tour (de vis)
>
  Dois je une fois encore rappeler que la dette a deux raisons principales :
 a) Politique délibéré de choisir le déficit budgétaire en n’équilibrant pas les dépenses par des recettes équivalentes. Ce choix  est celui de consentir des cadeaux fiscaux aux  plus riches: (grosses fortunes personnelles et grandes entreprises) ce qui se traduit pour la France par un manque à gagner  fiscal de 140 milliards par an.

b) La privatisation du pouvoir de création monétaire. Pourtant, légitimement il appartient aux Nations d’émettre gratuitement la monnaie qui n’a pas d’autre but que de rémunérer l’activité produite par son peuple. Ce pouvoir a été transféré au système bancaire privé de sorte que maintenant les États doivent emprunter contre intérêt leur propre monnaie. Non seulement une part importante de la fiscalité (l’équivalent de l’impôt sur le revenu) ne sert plus qu’à payer l’intérêt au lieu de servir à la Nation, mais cela met les peuples en total état de dépendance des exigences des investisseurs.
Notre président actuel ne doit pas faire la sourde oreille et REFUSER de  maintenir notre pays sous la dépendance des marchés. Autrement dit il convient de SAUVER LES PEUPLES  … plutôt que les banques !
Ce n’est que par une vaste opposition populaire qu’il peut être encore possible  de changer les choses !!
> Veut-on vraiment rester les esclaves de la finance alors qu’il serait si simple de faire autrement ?
>
> Nous devons manifester notre opposition à la ratification du TSGC !
>
> Merci de signer de faire suivre le plus largement possible. vous pouvez utiliser ce texte si vous le voulez.
http://www.petitionpublique.fr/?pi=TSCG2012

> Ici pour plus de  renseignements sur le TSCG

http://www.audit-citoyen.org/?p=2341