Réformer l’école maternelle ?

Écouter «  l’école maternelle en débat  » …..  Pourquoi (qui)   la RÉFORMER ? 

…   Des assises de l’école maternelle … sans praticiens du terrain ?   L’école maternelle  obligatoire à 3 ans !

Réformer la pédagogie !!

        Un entretien avec Antoine PROST, historien de l’éducation  à propos de son récent ouvrage : « Du changement dans l’école « 

                           Le commentaire aussi est intéressant et appelle un défi à relever … TOUS ENSEMBLE !!….

De grâce, ne parlons plus des rythmes !!

18 SEPTEMBRE 2014

                                     De grâce, ne parlons plus des rythmes!!!

       En ce début d’année scolaire, le débat sur la mise en place des rythmes scolaires monopolise l’attention au détriment d’autres sujets tout aussi importants. N’oublions pas qu’en revenant à la semaine des quatre jours et demi dans le primaire, la France se place dans la norme européenne et rassurez-vous, chez nos voisins, la fatigue excessive des écoliers n’est jamais évoquée.

Dans les pays les plus performants, personne ne se focalise sur le rôle et la place des animateurs ni sur la nature des activités périscolaires proposées.      Dans ces pays là, les écoles ne sont pas cadenassées ou fermées le mercredi matin, au contraire, la communauté éducative coopère pour recenser les bonnes pratiques liées aux rythmes scolaires et les applique ensuite dans la majorité des établissements.

Lire la suite

Réformer le métier d’enseignant : mission impossible?

Ils sont 6000 et font entendre leur voix. Ce sont les professeurs des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE). Statutairement, ils doivent enseigner 10 heures par semaine au lieu de 15 (une heure effectuée est comptée et payée une heure et demie). En réalité, ils n’assurent qu’un service de huit ou neuf heures hebdomadaire car, ils bénéficient de décharges s’ils exercent dans des classes à effectifs chargés ou travaillent avec des élèves de seconde année. Le complément est effectué en heures supplémentaires qui représentent un bonus estimé entre 8200 et 8500 euros annuels !!!

     Monsieur le Ministre souhaitait revoir ces avantages ( 20 millions d’euros environ d’aprés un rapport de de la Cour des Comptes) pour financer en particulier les mesures en faveur des professeurs en zone d’éducation prioritaire. Une manière de rétablir l’équité dans la répartition des moyens en quelque sorte. Mais, c’est le choix d’une école à deux vitesses qui a été assumé en toute connaissance de cause.

     En cédant à la pression des professeurs de CPGE, le Gouvernement a remis la réforme aux oubliettes et préféré l’élitisme à l’intérêt général. Cette opposition ZEP-CPGE est mal venue mais bien réelle surtout au lendemain des résultats de l’enquête PISA qui mettaient en évidence le poids des inégalités sociales dans notre école. Encore une occasion perdue de réformer le métier !!!

Réformer l’école ? Entretien avec Antoine PROST

    Peut-on réformer l’Ecole ? Non pensent beaucoup de gens.. Non pensent sans doute nombre de responsables éducatifs. Historien de l’Ecole, Antoine Prost va y voir plus près et ramène un jugement plus nuancé.

 suite de l’article ici 
 Du changement … Antoine  Prost ( à  télécharger )