L’école et la politique

Écouter Patrick ici, L’école et la politique

          L‘intérêt que l‘école revêt dans cette campagne électorale est inversement proportionnel aux réactions épidermiques qu’elle déclenche à chaque changement de virgule dans les programmes scolaires, publication des classements internationaux alarmistes, disparition suspecte d’accent circonflexe dans la grammaire française … sans parler de la notion de prédicat qui a suscité beaucoup de réactions hostiles. Nous subissons ainsi des polémiques stériles comme si  notre école sonnait le glas de notre civilisation, oubliant au passage qu’elle peut être aussi un puissant levier d’évolution collective ! Lire la suite

Génération cobayes ? Non merci !

      Comprendre et agir pour sa santé, cobaye non telle est la philosophie de ce mouvement  de jeunes auprès des 18-35 ans qui s’est donné pour objectif de diffuser des connaissances et responsabiliser la jeunesse jusque dans les choix quotidiens du consommateur.                                           Ce collectif, créé après le *cancer mortel d’un des leurs dans un collège d’ostéopathie   de la région parisienne en 2008, fédère aujourd’hui d’autres associations et  il a reçu de nombreux soutiens officiels depuis 2014 (Ministère Jeunesse et Sports,  régions Ile de France, Aquitaine et Nord Pas de Calais par exemple), tandis que de nombreux médias  font connaître « Génération cobaye : non merci !  » . scandale_pesticides_generations_cobayes

Lire la suite

Simplicité volontaire et décroissance : une nécessité !

Cheminer avec les « Colporteurs de décroissance « 

Simplicité volontaire et décroissance  … du consumérisme !

2006- Albert jACQUARD en parle …. à MAGNY-COURS (dans la Nièvre)

Partie 2     réflexion, éducation, neurosciences

Partie 3    Changer le monde

Chantiers trop ambitieux pour l’école ?…

Écouter ici : ♪    Chantiers ambitieux de l’école !

4 DÉCEMBRE 2014

              Réforme de l’évaluation, plan numérique, refonte de l’éducation prioritaire, mise en œuvre d’une école bienveillante, Madame la Ministre a une réelle ambition et le souci constant de faire évoluer le système éducatif et elle veut aller vite.

           Mais, autant de changements profonds prévus dans un temps court risque vite d’être problématique. L’administration centrale peut-elle transformer ainsi l’école ?                 Nous avons tous en tête les grandes réformes annoncées triomphalement mais jamais abouties. L’interdiction des devoirs à la maison , régulièrement mise en lumière depuis un demi-siècle en est un bel exemple. Bref, plus le changement se rapproche de la classe, plus il semble impossible à mettre en place. En réalité, l’administration centrale peut soutenir une réforme mais elle est incapable de gérer les initiatives du terrain. Et pour cause, la marge de manœuvre est plus importante dans les établissements locaux qu’au niveau national.

Madame la Ministre prend à témoins la société. Fort bien !! Mais, pour changer l’évaluation, diminuer les injustices dans la répartition des moyens, il va lui falloir d’abord convaincre de l’efficacité de ses propositions à la fois l’opinion publique, mais sutout les parents et les enseignants. Car, qui peut accompagner le mieux les ambitions ministérielles ?

Réformer l’école ? Entretien avec Antoine PROST

    Peut-on réformer l’Ecole ? Non pensent beaucoup de gens.. Non pensent sans doute nombre de responsables éducatifs. Historien de l’Ecole, Antoine Prost va y voir plus près et ramène un jugement plus nuancé.

 suite de l’article ici 
 Du changement … Antoine  Prost ( à  télécharger )