Une oligarchie de l’excellence

Écouter Patrick ici : Une oligarchie de l’excellence !              lire son blog

      En France, nous l’avons déjà dit, la première orientation dans l’enseignement supérieur se transforme vite en destin. En effet, les étudiants acceptés dans une filière sélective obtiendront presque tous leur diplôme et seront quasiment sûrs de trouver un emploi. A l’inverse, 60% de celles et de ceux qui s’engagent en première année à l’université, n’auront pas leur licence trois ans plus tard. Ces jeunes en échec sont majoritairement issus de milieux défavorisés. Un quart des enfants d’ouvriers ou d’employés quittent ainsi l’université,(16% pour l’ensemble des étudiants). Cette discrimination sociale est inquiétante car elle concerne une large partie de la jeunesse.Les critères d’accès aux filières sélectives contribuent à la répartition très inégale des privilèges d’éducation. Comme si, une forme d’état social oligarchique persistait au sein de notre démocratie.Mentionnons également le rôle de l’enseignement supérieur privé, souvent coûteux, qui attire de plus en plus d’étudiants aisés. Lire la suite

De grâce, ne parlons plus des rythmes !!

18 SEPTEMBRE 2014

                                     De grâce, ne parlons plus des rythmes!!!

       En ce début d’année scolaire, le débat sur la mise en place des rythmes scolaires monopolise l’attention au détriment d’autres sujets tout aussi importants. N’oublions pas qu’en revenant à la semaine des quatre jours et demi dans le primaire, la France se place dans la norme européenne et rassurez-vous, chez nos voisins, la fatigue excessive des écoliers n’est jamais évoquée.

Dans les pays les plus performants, personne ne se focalise sur le rôle et la place des animateurs ni sur la nature des activités périscolaires proposées.      Dans ces pays là, les écoles ne sont pas cadenassées ou fermées le mercredi matin, au contraire, la communauté éducative coopère pour recenser les bonnes pratiques liées aux rythmes scolaires et les applique ensuite dans la majorité des établissements.

Lire la suite

La place de l’excellence dans l’éducation

 »  Plus haut, plus vite, plus fort, toujours mieux ou  encore plus … L’excellence est majestueuse, voire tyrannique  !…

   Il serait opportun de savoir où s’arrête l’effort et jusqu’où va l’excellence …

Souhaiter l’excellence partout et non sectorisée …

Est-ce possible ?… « 

Voici une réflexion avec Philippe MEIRIEU, diffusée sur France Culture dans « Les nouveaux chemins de la connaissance », le Lundi à >10h

à découvrir ici !