À l’école du  » en même temps  » !

         Écouter ici :                                                         politique éducative :  le blog

    Le Ministre de l’Education nationale manie parfaitement le « en même temps » présidentiel. S’il se réjouit de l’augmentation du budget de son ministère pour 2019, il supprime au passage 2600 postes dans les collèges et les lycées au nom du rééquilibrage premier-second degré,alors que 40 000 élèves supplémentaires sont attendus. Pour atténuer la portée de cette décision, il insiste sur la revalorisation du pouvoir d’achat des profs, via les heures supplémentaires qui permettront de pallier en partie cette carence. Lire la suite

Nicolas HULOT : une transition logique

Un article paru dans LIBÉRATION précise quelques détails sur la démission de Nicolas HULOT

   ->   Les temps CHANGENT !!  le Sud-ouest en 2075 : vignoble  Bordelais …

Le 4me singe nous alerte : POURQUOI TOUT VA S’EFFONDRER ! Lire la suite

Les deux lettres du ministre

Ecouter ci-dessous : Les deux lettres du Ministre

      Monsieur le Ministre de l’Education nationale prend la plume et adresse aux professeurs deux lettres dans lesquelles il donne des consignes, des injonctions pour mieux enseigner le français et les mathématiques.

Avec un objectif: séduire un public nostalgique de l’école d’antan et plaire à celles et à ceux qui n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe dans le petit monde de l’éducation.  La Ministre assène des évidences, il faut faire de la grammaire, du vocabulaire et surtout respecter la règle des quatre temps: observation d’une phrase, explicitation de la règle, application, évaluation. Il suffisait d’y penser sauf que cette « recette » date des années soixante avant la massification scolaire.

Lire la suite

Jean ZAY, un grand ministre !

Écouter ici :

      L’Education nationale a rendu hommage à quatre grandes figures qui ont fait leur entrée au Panthéon. Parmi elles, Jean ZAY, ministre de l’Instruction publique sous le Front populaire. Cet homme de conviction avait l’idéal républicain chevillé au corps ! C’est lui qui a étendu la scolarité obligatoire de 13 à 14 ans, lancé les classes de fin d’études en 1938, jeté les bases de l’ENA, du CNRS, du CROUS, des CEMEA et même du festival de Cannes !
Mais, Jean ZAY est aussi un réformateur, sa méthode est fondée avant tout sur l’expérimentation, il invite les enseignants à le faire au sein des classes d’orientation où se développent l’innovation, se mettent en place des méthodes de travail différentes …
Lire la suite

Le contrat social en péril ! …

Le billet d’humeur est ici  ♪: Loi Macron and Co ! …

 Là-bas si j’y suis : dette, banques, économie ultra-libérale, résistance,  etc…

Didier PORTE ♪ :    Gérard FILOCHE, ♪   Hervé KEMPF  : REPORTERRE etc …

 

La Ministre et le décrochage

      Un plan contre le décrochage est présenté par la Ministre. Subira-t-il le même sort que les autres?

La revue éducation et formation publie un dossier en Novembre :

Comment améliorer la réussite des élèves

Taille des classes, information des parents sont des facteurs importants pour prévenir le découragement et l’abandon des études ! …