ÉTHIQUE ÉCOLOGIQUE OU RELIGION ÉCONOMIQUE ?

5 Décembre – 2017  BESANÇON

GLOIRE aux DÉFENSEURS de la ZAD !!

Par Jacques FRADIN

    LUNDI MATIN

Un article pour nous  aide à faire le point entre ce qu’on nous raconte et nos vais intérêts communs :

 La  nécessité absolue de sauvegarder un biotope vivable, un environnement  protégé de la rapacité aveugle financière ! Lire la suite

Supprimons le gaspillage alimentaire !

        En cette époque de fin d’année dominée par la surconsommation mercantile, il est salutaire de  se rappeler que le gaspillage peut être résolu par la modification volontaire de nos habitudes !! Ce petit guide , publié par l’ADEME pour la restauration collective, peut aider à toute  réflexion et motivation

L’économie de la connaissance et le biomimétisme

         Dans cette présentation, Idriss Aberkane, professeur à Centrale-Supélec et chercheur à Polytechnique et à Stanford, présente le concept d’économie de la connaissance. Il illustre ensuite ce nouveau paradigme avec plusieurs exemples décoiffants de biomimétisme. Cet enregistrement introduit rien de moins que le fondement d’une nouvelle Renaissance que notre société s’apprête à vivre !… Lire la suite

La prochaine crise financière

              La prochaine crise financière  

Écouter le billet d’humeur de Patrick ici :

           Parmi les enjeux majeurs auxquels nous devons faire face, il en est un dont on ne parle quasiment pas : la prochaine crise économique et financière mondiale …
Nous pensons à tort que le r  risque  est définitivement écarté. La croissance semble repartie, le chômage se réduit plus ou moins selon les pays, et le progrès technique nous annonce partout un avenir radieux !
Mais c’est vite oublier qu’ avec la mondialisation sauvage qui sévit actuellement sur la planète ; que  les crises soient à jamais exclues relève de l’utopie ! Bien au contraire, les signes avant-coureurs sont déjà là !  À commencer par l’endettement des 44 pays les plus riches qui atteint 235% du PIB contre 190% en 2007. Les dettes des banques chinoises sont déjà hors de contrôle. La valorisation des actions des entreprises sont démesurées ! Les plus récentes fusions ou acquisitions sont réalisées dans des conditions telles que leurs profits ultérieurs ne le  pourront supporter. La législation américaine sur les banques , mise en oeuvre après la crise de 2007 va être allégée, donnant ainsi aux institutions  d’ outre-Atlantique un avantage sur leurs concurrents européens, les poussant même à prendre des risques, alourdissant encore à terme la menace d’un effondrement généralisé.
Nous avons gardé le meilleur pour la fin. Que sont devenus la plupart des protagonistes qui ont mis, il y a dix ans, la planète à feux et à sang ? Ont-ils eu des déboires avec  l’institution judiciaire ? Pas du tout ! Ils continuent à filer des jours heureux de star du business, n’ont jamais eu de comptes à rendre à personne. Bien sur, les banques centrales sont un peu plus prudentes mais ….
La spéculation continue encore et toujours à tirer les ficelles !
Lire la suite

Le scandale des OGM !

Écouter le billet de Patrick ici :  le scandale des  OGM !

Pétition avec  Consommateurs pas cobayes  !    Tous nos articles à propos des OGM

    Le piège des OGM

      Il y a peu, Nicolas HULOT, ministre de la transition écologique et solidaire dénonçait les grandes firmes comme Monsanto qui veulent mettre en coupe réglée les semences de la planète. Rappelons que les modifications génétiques de certaines plantes, maïs, soja, colza, pomme de terre leur confère le pouvoir de résister à des ennemis naturels mais aussi à des herbicides. D’autres mutations analogues devraient permettre de cultiver des espèces dans des zones arides. D’où la promesse alléchante et généreuse de Monsanto : nourrir le tiers monde. Avec cette arrière pensée : assurer une domination sans partage dans ce secteur, en empochant au passage de substanciels bénéfices. Nous sommes loin de la philantropie mise en avant. Il n’y a pas de petits profits  … Mais il y a plus grave : les grandes firmes semencières ont mis au point des semences stériles, programmées pour mourir après la première utilisation.
Lire la suite

Pour quelques hectares de plus …

Suivi d’un débat animé par la confédération paysanne du Limousin,  france 5 diffuse le 6/12/ à 20h50 et 6 jours en replay ;  » pendant ce reportage de 70mn, 9 ha de terres nourricières auront disparu !  »

 » Pour quelques hectares de plus « 

Réseau salariat : un salaire à vie

salaire à vieToute THÉORIE est inhérente à une  manière de  voir. Bernard FRIOT et le  Réseau salariat,  en renversant le lien entre valeur et argent, vise  l’insertion des individus  dans leur droit de participer à part entière à la création de richesse au sein de la communauté humaine.

 

Pour une société d’activités ou de travail ?

   Écoutez  le billet de Patrick   ici ♪      et  sur radio4  le  week-end :

Contre le hold-up de la dette, une solution non violente :

Mouvement français pour le revenu de base 

Stand MFRB à Toulouse le 30 Mars 2016 : « À l’assaut du monde solidaire !« 

L’ INCONDITIONNEL journal  du mouvement en Suisse -France  et Belgique

☛ 1er n° en téléchargement GRATUIT 

Pour une société de travail  et/ou d’activités ?              24/03/2016

      Le rééquilibrage du projet de loi Travail suscite bien des inquiétudes ! Le gouvernement joue sur cette affaire la fin du quinquennat, la droite reproche à l’exécutif son manque de fermeté mais c’est vite oublier que, pendant dix ans, elle n’a rien fait pour juguler le chômage et améliorer le marché de l’emploi. Les lycéenss, les étudiants donnent de la voix et demandent l’abrogation du texte, honni également par les syndicats non réformistes. Le gouvernement revient donc devant les Français avec une loi revue et corrogée d’où ont été gommés les aspects les plus contestés. 

   Le moins que nous puissions dire est que cette réforme du code du travail ne répond pas aux multiples défis que la société française aura à affronter demain.

   Dans les dix prochaines années, la robotisation devrait supprimer 3,5 millions d’emplois dans l’exagone ! Comptables, juristes, médecins, employés seront touchés.  À l’inverse, devraient se multiplier des postes «déqualifiés» comme nous le constatons avec l’ubérisation des emplois qui concerne déjà quelques secteurs économiques.  Rien dans la loi en préparation ne cherche à y faire face, alors qu’il faudrait au contraire faire preuve d’imagination, faire évoluer la protection sociale vers plus d’universalité de manière à ce qu’elle concerne l’ensemble des personnes, au travail ou non.

   Un vaste débat devrait avoir lieu dans le pays autour des propositions issues non  seulement des élites, mais des experts de tous les jours : juristes, militants, universitaires, responsables d’association, intellectuels ou manuels référents dans leurs compétences etc …    Nous sommes toutes et tous concernés !!!     Lire la suite