Notre intimité bientôt violée ?

archives J RISSO ici 😉   30 Août 2014

Ecouter le billet d’humeur : « Notre intimité … bientôt violée ?

Surveiller et punir !?…

Ecouter le billet de Patrick ici ♪ ! … et  le weekend en diffusion sur radio4 …

19/042015                                                Surveiller et punir

   Au nom des principes de précaution, de protection des individus, la surveillance s’intensifie, les interdictions sont légions ! Sécurité routière, sécurité alimentaire, sécurité des médicaments ; pourtant disent les spécialistes, il n’y aurait pas d’augmentation de violence dans nos sociétés, ce qui change en revanche, c’est notre tolérance à cette violence à laquelle nous devenons plus sensibles.  Alors les interdictions pleuvent sur tous les sujets, et au final, ce sont nos libertés qui sont menacées, insidieusement !…  Lire la suite

Loi « renseignements »

Encore dénommé « patriot act  » à la française« , voici un projet de loi liberticide contre lequel il est urgent de s ‘ alarmer  !!!

Surveillance

Loi renseignements – surveillance

Playliste directe  des interventions citoyennes engagées

Indignez-vous nous rappelle Stéphane Hessel !!

Contrôle médical quasi nul à l’éducation Nationale.

Écouter ici : ♪ Médecine du travail

La médecine du travail et l’Education Nationale

             La médecine du travail est vraiment le parent pauvre de l’Education nationale. Nombreux sont les enseignant(e)s qui n’ont eu recours à ses services qu’au moment de leur embauche. Savez- vous qu’il n’y a que 68 médecins pour suivre 1 million de salarié(e)s, faites le calcul, 1 pour 15360 adultes. Pourtant, les textes imposent une surveillance des agents et une visite au moins tous les cinq ans. Mission impossible !!! Mais, ce n’est pas tout. Comment assurer dans ces conditions la surveillance médicale des personnels exposés à des risques ? Situation plus fréquente qu’on ne le croit à l’Education nationale. L’exposition à l’amiante par exemple ne fait l’objet que d’un suivi très parcellaire. La médecine de prévention ensuite n’arrive pas à répondre aux obligations légales.             Des professeurs partent à la retraite sans avoir pu prendre connaissance des risques encourus pendant leur carrière. La gestion des problèmes psycho-sociaux, harcèlement, déqualification professionnelle très fréquente au sein du système éducatif est souvent rejetée voire niée par le Ministère.

Ne soyons pas trop critiques. L’amélioration de la surveillance des agents est désormais une priorité. Le plus urgent est de recruter des médecins de prévention. Une vingtaine a été embauchée depuis 2011. La charge de travail est lourde et le salaire peu attractif.

Le bien-être des professeurs est pourtant essentiel pour rendre l’Ecole bienveillante !   L’éducation à la santé concerne tous les acteurs du système éducatif. C’est une mission primordiale qui devrait faire l’objet de toute l’attention des gestionnaires de la Rue de Grenelle. Le plus dur reste à faire !!!!