Même pas honte !

Écouter le billet d’humeur ici :Même pas honte !

Au lendemain de ce débat (BFMTV)  à onze candidats s’exprimant sur les urgences du mandat présidentiel à conquérir, nous saluons ceux ayant pour cible la DETTE qui nous asservit toutes et tous avant même d’être nés !!

Récupérer nos droits fondamentaux ( création monétaire, etc) avec la priorité absolue aux énergies renouvelables  via le respect de la biodiversité et de  nos sources vitales : qualité de l’eau , de l’air   et du sol !

Dégagez ! Pour en finir avec le cumul des mandat

 13/02/2016                   ♪ Écoutez ici le billet d’humeur de Patrick  :

        La France est un des rares pays où les élus, en particulier les parlementaires, sont très souvent candidats au renouvellement de leur mandat. Autre singularité : si par malchance, l’élu ne retrouve pas son s!ège, il attendra le scrutin suivant pour tenter de le reconquérir !

   Vous l’avez compris, les conséquences sont désastreuses : une classe politique vieillissante qui se maintient aux affaires en se souciant assez peu de l’intérêt général ou de celui des générations futures. 

   Et après plusieurs mandats,  lorsqu’ils abandonnent la vie politique, nos élus cèdent la place soit à leur suppléant, soit à leurs attachés parlementaires qui commencent à peupler en nombre croissant l’Assemblée Nationale comme le Sénat !!

   Autre conséquence, très peu de femmes siègent au parlement malgré la règle des quotas qui ne porte que sur les candidatures. Le drame, voyez-vous, c’est que faute de débouchés dans les partis installés au pouvoir, les jeunes qui veulent se lancer dans la politique cèdent aux sirènes de l’extrême droite qui leur offre des circonscriptions non par choix idéologique mais par disponibilité !

   Pour remédier à ces situations, il faudrait une loi qui limiterait le nombre de mandats de tout parlementaire à deux par exemple. La vie politique en serait bouleversée ! La moitié de nos élus serait concernée !  Le statut de député ou de sénateur n’offriait plus une carrière mais serait un passage dans leur vie. 

    Si, de surcroît,  les salariés du privé qui prendraient le risque étaient assurés de retrouver leur place dans l’entreprise à l’issue des deux mandats, nul doute que la composition et les décisions du parlement seraient de toute autre nature !!!  Lire la suite

Vote parlementaire unanime : plus d’indemnités aux élus battus !…

        Les parlementaires ont adopté à l’unanimité un texte de loi prévoyant d‘élargir les modalités d‘indemnisation et de reclassement des élus en fin de mandat ou battus aux élections  tout d’abord : en doubler la durée !!   Et pendant ce temps, une nouvelle imposition diminue la retraite des fonctionnaires, etc … !! 

Petite Bombe démocratique ….   sur le mode humoristique !<<<<<<

 

Laïcité … Fraternité d’abord !

Lundi soir 2 Février 2015, Patrick FIGEAC a animé pour PÔLES IDÉES un débat sur la laïcité  organisé   entre le président  de l’ Amicale Laïque 47 Michel GENESTE  et celui de la Ligue de l’enseignement 47,  Bruno PONTONI

   Que signifie concrètement ce mot : Laïcité ?? … Une réflexion via agoravox  nous rappelle que la république laïque présente une exception avec l’enseignement religieux catholique obligatoire en Alsace-Lorraine

Pour approfondir l ‘Historique :(du latin laicus, grec laikos : commun, qui est du peuple .

Enfin, une lettre ouverte aux élus de Henri Pena-Ruiz

C'est quoi la laïcité

Laïcité, qu’est-ce-qu’un élu devrait savoir ?…

 

Corruption, ça suffit !!

      Un rendez-vous Parisien ce Dimanche 19 Octobre à 19h au théâtre de la ville , qui sera retransmis en direct par Médiapart, à l’occasion de la parution des ouvrages des journalistes Fabrice Arfi de Mediapart – Le Sens des affaires (Calmann-Lévy) –, Benoît Collombat de France Inter – Histoire secrète du patronat (La Découverte) – et Antoine Peillon de La Croix – Corruption (Seuil) –  

Invité spécial : le procureur SCARPINATO !

Aller à  :  mediapart-pétition

Que va-t-on faire en France  sur le plan du droit   et du bon sens populaire, pour ne plus réélire  de représentants corrompus, ni subir l’oligarchie de l’entre-soi,  par exemple ….

Un conte de Noël au goût amer ! …

     A l’approches des fêtes, lisez ce conte de Noël qui malheureusement se vérifie au quotidien ; alors non, ce n’est pas un conte mais la triste réalité des élites qui, selon la fable, ont voulu « se faire plus grosses que le boeuf ».