Reconstruire notre éducation

Reconstruire notre éducation : reconstruisons notre école !

     Face à la montée des inégalités, il est plus que jamais urgent d’investir dans l’éducation, en particulier dans les établissements les plus défavorisés en proportionnant,  par exemple,  leur dotation au niveau social des élèves qu’ils scolarisent. Mais, cet effort sera insuffisant s’il ne s’accompagne pas d’un véritable renouveau pédagogique. qui permette, entre autre, de relier les activités scolaires aux savoirs qui ont permis aux humains, tout au long de leur histoire, de s’émanciper. 

Lire la suite

Décrochage, à qui la faute ?

            ♫    Décrochage à qui la faute ?! …

Voici le prologue de Patrick FIGEAC  !!

Décrochage, à qui la faute ?

        Qui est responsable du décrochage de certains élèves ? L’école ? Les difficultés scolaires, les mauvaises notes, le sentiment d’être rejeté, de ne pas être reconnu, le redoublement, l’orientation par défaut jouent un rôle non négligeable dans ce phénomène.

La classe ? La mise à l’écart des plus faibles, des plus perturbateurs, l’incapacité à gérer l’hétérogénéité de plus en plus grande, le manque de temps, des effectifs chargés expliquent aussi en partie le décrochage.

Sans oublier des causes exogènes, difficultés familiales, psychologiques qui pèsent lourd dans le cartable de certains enfants.

     Mais, le système éducatif dans son ensemble ne l’organiserait-il pas, de manière plus ou moins consciente ? Quels sont les publics les plus touchés ? Les lycées professionnels, les jeunes issus des quartiers populaires qui ne bénéficient pas toujours des conditions les meilleures pour réussir leur scolarité. Nous savons en effet comment le milieu familial et l’arrière-plan socio-économique se conjuguent souvent pour perturber les études . Autant de facteurs qui pénalisent les plus fragiles !!

Formidable gâchis tant sur le plan humain que financier, le décrochage nécessite une approche plurielle et doit être « l’affaire » de toutes celles et de tous ceux qui oeuvrent dans et autour de l’institution scolaire.

Même si les causes sont multiples, ni l’école, ni la famille  ne peuvent  se dédouaner. À nous d’être vigilant(e)s !!!!

L’école primaire serait le « maillon faible  »

… du système éducatif,  selon un rapport de l‘Institut Montaigne :

C’est ici !

Cette note déplore la dégradation des performances de l’école primaire, « maillon faible de notre système éducatif » selon l’Institut, où 40 % des élèves feraient leur entrée au collège avec des bases trop fragiles.

Les rythmes sont aussi soulignés parmi les remédiations à envisager d’urgence, avec  classe le mercredi !…Et deux semaines de moins pour les congés annuels …