Chantiers pour l’école du nouveau Président

 Écouter ici le billet d’humeur  du 17 Mai 2017 … et appréciez vous-mêmes …

       Le nouveau Président de la République veut faire de l’éducation une « priorité du quinquennat » en réformant d’abord l’éducation prioritaire. Bonne idée, en apparence. Qui pourrait en effet s’opposer à la réduction des effectifs dans les classe de CP-CE1? Oui, mais où trouver les enseignants que nécessite cette mesure ? En puisant dans le vivier des maîtres surnuméraires qui oeuvraient jusqu’à présent dans le dispositif « Plus de maîtres que de classes »? Sans parler des efforts demandés aux communes pour la construction de nouveaux locaux en période de restrictions budgétaires !!! Un classique de l’ Education nationale : lancer une réforme pour la supprimer ensuite par décision politique sans évaluation. Lire la suite