L ‘ EUROPE d’en bas GRONDE !!

Le billet d’humeur de Patrick FIGEAC est à écouter sur Radio 4 le Week-end

et  I CI ! 🙂 ☞ L’ Europe d’en bas gronde !! …

11 Mai 2013

La révolte de l’Europe d’en bas gronde ! …

        Dans la banalité de la répétition, notre vigilance s’émousse, notre esprit s’habitue, notre conscience politique devient myope. Chaque jour, l’Europe s’échauffe un peu plus, une usine bloquée ici, une manifestation houleuse par là, une flambée populiste ailleurs … Au Portugal, les foules s’agglutinent ; en Espagne, la rue ne décolère pas (… en France , c’est la campagne qui prend le relais … avec les ZAD dans le Morvan, en pays d’Avignon etc …)  L’Italie se cherche un gouvernement improbable, la Grèce poursuit son naufrage, la Bulgarie s’approche de l’anarchie, Chypre de la banque-route ,  et le Royaume Uni … de la porte !

    Seules, l’Allemagne et la France ne vivent pas encore l’état d’urgence. L’Allemagne par arrogance économique devra bientôt affronter une Europe de plus en plus germanophobe. La France par insouciance et parce que l’état indemnise les souffrances, tente de faire face à la crise mais il est à craindre que son retard sur le monde sera immense et son déclassement, probable. Ce qui se passe ailleurs ne nous émeut guère, ces fièvres politiques nous font moins peur et trembler que le virus de la grippe ou le scandale de la viande de cheval ! …

     Mais que fait l’Europe pour les peuples hormis de grèver le budget dévolu aux pauvres et laisser chaque gouvernement affronter ses problèmes sociaux ? Si l’Europe d’en haut ne propose pas vite une ambitieuse union politique une rigoureuse relance économique, l’Europe d’en bas attrapera la rage ! La colère du peuple n’est pas un volcan, elle est une source, elle est constituée de mille et un ruisseaux dont nous ne saisissons ni le trajet, ni la destination mais qui pourraient demain former le plus terrible des fleuves !

      Depuis cinq ans, RIEN n’a convergé, rien n’a coagulé sur le continent de la révolte. D’abord parce que les politiques qui prétendent mener ces foules n’apportent aucune réponse viable et cohérente. Parce que aussi chaque état pratique quand il le faut un assistanat qui fonctionne un peu comme une anesthésie, comme une hypnose … les malheureux ont toujours l’impression d’avoir quelque chose à perdre à renverser le système en place. Parce que, enfin, demeure au fond des peuples cet antidote à la révolution qui s’appelle l’ ESPOIR !

     Mais demain, si nous ne sortons pas de la crise, si nous passons de l’angoisse à la désespérance, une foule mettra le feu aux palais des politique, les basculera par la fenêtre, un électorat portera un démagogue au pouvoir, un pays pensera régler ses problèmes par la haine de son voisin ou le lynchage des immigrés. Alors, ce sera la terreur ou la guerre. Ou les deux. l’Europe est entre chien et loup, mais le loup gagne du terrain !

     En France, la droite met en garde contre l’explosion sans offrir de solution pour l’éviter. La gauche, sûre que le peuple ne peut se dresser contre elle, attend le retour de la croissance (?!…) en annulant la nuit les réformes qu’elle a tissées le jour ! N’est-il pas temps de nous réveiller, de sortir de la torpeur dans laquelle nous maintiennent les niaiseries télévisuelles !!

Le peuple d’en bas se désespère, souffre !! Ne le laissons pas languir plus longtemps … La déferlante non violente a déjà commencé ! 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *