La fin du monde, c’est pour quand ? ….

Radio-diffusé par Radio4, nous vous invitons à écouter ce billet d’humeur de Patrick Figeac  à propos du  thème déjà ancien qu’est   » la fin du monde « 

☞    Quelle fin, quel monde ??

                                 La fin du monde, c’est pour quand ?

22/12/2012 La fin du monde, c’est pour quand ?

    Depuis la chute de l’empire romain, les historiens ont dénombré 183 fins du monde comme celle qui devait survenir le 21 Décembre. Nous avons dans un passé récent, connu comme celle du passage à o’an 2000, ou celle du 11 Août 1999 avec l’éclipse totale de soleil sur l’Europe quand un célèbre couturier annonçait la chute de la station Mir sur Paris. C’était une fin du monde locale.

     Nous avons là, cette fois, une particularité inédite, elle était annoncée sur internet, sur les réseaux sociaux et grâce à eux, elle allait être vécue par toute l’humanité. Comme à chaque fois, les annonces arrivent toujours dans les périodes de réelles inquiétudes, où les peurs sont grandes … et souvent légitimes … Aujourd’hui, nous avons peur des menaces climatiques, énergétiques. A la peur correspond aussi le besoin de changement, de « changer le monde «. Ces fins du monde sont utiles car , comme tous les vieux mythes archaïques, elles nous aident à vivre. A surmonter nos vieilles angoisses du déluge, de comètes qui nous tombent dessus ou l’explosion du soleil. La science, bien sûr, devrait nous aider à les dépasser mais les progrès scientifiques ont aussi apporté leurs lots de nouvelles inquiétudes. la peur de l’atome, des virus par exemple. Mais la science n’a pas réponse à tout ! Si elle sait dater la fin de la vie sur terre ou la mort programmée du soleil, elle ne sait pas encore dire quel sera le destin de l’univers, soit vers le très chaud, soit vers le très froid ! …

      Mais rassurez-vous, depuis 4 milliards d’années, rien n’a stoppé la vie sur terre. Il y a eu des vagues, des disparitionsmais toujours des survivants. A ce stade de la réflexion, il nous faut pourtant distinguer la fin du monde de l’apocalypse. L’ apocalypse, celle de Saint Jean pour les chrétiens, ce n’est pas la fin du monde mais la fin des temps. Cette idée existe aussi chez les juifs et chez lzs musulmans. En effet, les trois grandes religions monothéistes proposent à leurs fidèles de s’y préparer dans l’attente de l’arrivée de Dieu et d’un monde éternel. Les autres religions, celle des Grecs, des mayas, l’indouhisme proposent des mondes cycliques. En fait, seule la peur du passage d’un monde à l’autre est universelle !

Nous vivons une période de changement profond. Le réchauffement climatique, la pollution généralisée, l’érosion de la biodiversité, la vraie question est de savoir jusqu’où allons-nous aller dans la destruction de la planète Terre… Ce qui est terrifiant aujourd’hui, c’est l’augmentation de la température terrestre ! …

     Pourtant, nous vivons comme si tout celà n’existait pas. Mais la vie continuera, la vie est riche et intelligente. Quelles seront les adaptations des êtres humains ? C’est la vraie question ! Les espèces qui durent sont celles qui savent s’adapter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *