Le Père Noël et les postières secrètes …

Publié dans son blog, Patrick Figeac nous livre ici le fruit de ses recherches concernant ce personnage quasi mythique,  lisez plutôt :

VENDREDI 21 DÉCEMBRE 2012

                              Il était une fois le père Noël et les postières secrètes.

         Depuis longtemps, trés longtemps, les enfants écrivaient des lettres au père Noël mais ne recevaient jamais de réponses et pour cause,  comme elles n’étaient adressées à personne d’identifiable, elles finissaient au rebut où elles étaient détruites. Odette et Magdeleine, deux postières au grand coeur, eurent chacune la même idée : rompre avec l’éthique de la Poste :  décachetter les précieuses missives et y répondre mais pas n’importe comment. Odette imitait habilement l’écriture tremblotante du vieil homme, Magdeleine, de son côté, prenait soin d’apposer des timbres et un tampon spécial pour donner l’illusion que les fameux courriers étaient livrés par avion. Le secret fut jalousement gardé. Odette mourut en 1977 sans jamais dévoiler à quiconque ce qu’elle avait fait.

    Victime du succés de cette entreprise, Magdeleine se résolut enfin à demander officiellement l’autorisation de poursuivre son oeuvre au grand jour. La légende raconte que le Ministre en personne lui donna le feu vert . Ainsi, naquit l’idée d’un secrétariat du père Noël. Implanté depuis 1962 à Libourne, en Gironde, sous l’impulsion de Robert BOULIN et de son ami Jacques MARETTE, le frère de Françoise DOLTO, cette structure reçoit 1,4 millions de lettres et 185 000 mails chaque année que les enfants et quelques adultes, paraît-il , adressent à l’homme en rouge.

Papa Noêl méritait bien cette belle initiative, n’est-ce-pas? Merci Odette et Magdeleine de nous permettre ainsi de rêver !  ✬

✩       Joyeux Noël à toutes et à tous !!!!     ✫

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *