» … Sans nous !! … « 

Un billet d’humeur … qui ré-hausse la météo  !

Ecoutez Patrick FIGEAC en cliquant sur ce lien :   » SANS NOUS !! « 

crue 20 Janv 2013

le Lot et la neige

Sans nous !!

Le premier ministre britannique déroule le tapis rouge à des hommes d’affaires Français en rupture de ban, le président russe s’autorise à accueuillir sur son sol des artistes en rupture de fisc ! …

     La question n’est pas de savoir qui a  raison ou tort mais une chose est sûre : la France est délaissée, ruinée par certains de ses concitoyens et ce sont les classes aisées qui donnent le signal de l’exil. Mais que se passe-t-il alors ? Rien ! Absolument  RIEN !! =:

    Rappelons au passage que les États-Unis, eux, ont  prévu une force de dissuasion par  une loi qui  taxe «les exilés du capital» … selon le bon sens de restituer à la collectivité une part de ce qu’elle vous a permis d’accumuler en profits !… 

Bref, notre pays est devenu une destination touristique et un bon placement pour les émirs du Qatar. Et pourtant, pendant ce temps, nous nous mobilisons pour ou contre l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.

    L’église catholique dynamise ses soutiens contre une modification du mariage civil qui ne la concerne guère. En effet, elle est libre de concevoir, d’organiser le mariage religieux comme elle l’entend. Elle serait beaucoup plus forte si elle campait sur ce terrain là en réaffirmant qu’à ses yeux, le mariage est l’union d’un homme et d’une femme tactiquement, elle aurait beaucoup à y gagner d’autant que, dans la bataille qui s’annonce, elle risque fort d’être stigmatisée !

De l’autre côté, l’agressivité anticléricale gagne du terrain au risque de se voir reprocher que cette ardeur combative lui fasse défaut quand il s’agit de lutter contre le capitalisme bancaire par exemple. N’a-t-on pas entendu, au Bourget, le candidat devenu Président affirmer que l’ennemi principal n’était pas la religion, à l’exception de la religion de l’argent ??

      En bref, nous en serions revenus au temps anciens qui ont failli rouvrir la coupure en deux moitiés d’une France que la République avait réconciliée avec elle-même. Il avait fallu à l’époque l’ouverture d’esprit d’un Aristide Briand pour transformer la séparation de l’église et de l’état en une loi de tolérance et de réconciliation. Mais où est l’Aristide Briand d’aujourd’hui ? Nous le cherchons en vain. Ce n’ est pas le mariage qui fait problème, c’est la filiation. En se voulant maître et créateur de lui-même, l’homme choisit d’oublier sa dette à l’égard de la tradition, de la transmission, de l’humanité apprise … au nom de la capacité de l’homme à dépasser l’ordre naturel, fût-il le sien, la filiation biologique, pour lui substituer une filiation artificielle et volontaire .

C’est, me semble-t-il, d’une présomption insensée ! …

La sexualité humaine est toute entière de l’ordre de la chair et toute entière de l’ordre de l’Esprit. Si nous négligeons l’un ou l’autre de ces deux ordres, il ne tardera pas à se venger …

     Ne nous laissons pas entrainer dans cette guerre culturelle qui risque de diviser la nation, à plus forte raison quand elle est incapable de se mobiliser sur les valeurs qui sont sensées unir tous les citoyens. Le progrès des moeurs, oui ! La guerre des sexes non ! Se battre pour ou contre le sexe des anges ? Merci bien. Nous avons mieux à faire, ne croyez-vous pas ?!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *