L’école structure les valeurs des jeunes

 L’Ecole structure les valeurs des jeunes.

     Parents et enseignant n’en sont pas encore convaincus, et pourtant, aprés la famille, c’est le travail qui est régulièrement cité par nos jeunes comme un domaine trés important de la vie, vecteur selon eux de relations humaines et d’épanouissement.

       Détachés des mouvements contestataires qui caractérisaient leurs aînés, nous assistons aujourd’hui à un rapprochement des valeurs entre les générations. Pourtant, tous les jeunes ne portent pas le même regard sur la société. C’est le niveau scolaire qui fait la différence. Les bons élèves, ceux qui ont poursuivi des études universitaires, se caractérisent par un niveau élevé d’autonomie et d’intégration. Ils sont attachés aux institutions même s’ils sont critiques à l’égard de la classe politique.

        En revanche, les autres, ceux qui ont arrêté l’école au niveau du bac ou même avant, se définissent par un certain retrait social, par un faible engagement dans la société. Ils ont une trés faible confiance envers leurs concitoyens et sont indifférents envers certaines couches de la population. Plus abstentionnistes que les plus diplômés, ils sont davantage attirés par l’idée de changer radicalement la société dans le sens d’un Etat plus autoritaire.

        Loin des clichés, le regard des jeunes nous interpelle. Il met en évidence l’influence de l’Ecole qui est encore à bien des égards trop inégalitaire. Comment rendre le système éducatif plus juste ? Comment faire en sorte que les moins nantis sociologiquement aient les mêmes chances que les autres ? Voilà un beau challenge à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *