Le scandale des OGM !

Écouter le billet de Patrick ici :  le scandale des  OGM !

Pétition avec  Consommateurs pas cobayes  !    Tous nos articles à propos des OGM

    Le piège des OGM

      Il y a peu, Nicolas HULOT, ministre de la transition écologique et solidaire dénonçait les grandes firmes comme Monsanto qui veulent mettre en coupe réglée les semences de la planète. Rappelons que les modifications génétiques de certaines plantes, maïs, soja, colza, pomme de terre leur confère le pouvoir de résister à des ennemis naturels mais aussi à des herbicides. D’autres mutations analogues devraient permettre de cultiver des espèces dans des zones arides. D’où la promesse alléchante et généreuse de Monsanto : nourrir le tiers monde. Avec cette arrière pensée : assurer une domination sans partage dans ce secteur, en empochant au passage de substanciels bénéfices. Nous sommes loin de la philantropie mise en avant. Il n’y a pas de petits profits  … Mais il y a plus grave : les grandes firmes semencières ont mis au point des semences stériles, programmées pour mourir après la première utilisation.

Vous voyez le piège ; les paysans sont obligés de se réapprovisionner chaque année auprès de leur fournisseur … Et voilà l’agriculture mondiale confisquée par quelques grandes sociétés. Le plus étonnant est que cet aspect crucial du débat sur les OGM a été occulté par les problèmes de santé publique et les risques écologiques encourus. Les géants de l’agro-alimentaire n’ont pas manqué alors  de s’engouffrer dans cette brèche en vantant les mérites de leurs semences qui s’autodétruisent à la prem!ère génération. Une manière de transformer une stratégie en vertu ! Du grand art en matière de manipulation. N’oublions pas que Monsanto en particulier traque les paysans qui, sans payer leur écot, sèmeraient des variétés de soja brèvetées. Nous avons du mal à comprendre pourquoi les gouvernements démocratiques, l’opinion, les médias ont mis si longtemps à réagir !
Le marché mondial des semences de grande culture se trouve désormais dans les mains d’un tout petit nombre d’entreprises multi ou transnationales !
Mais le plus redoutable n’est guère évoqué. Le traité de libre-échange entre l’ Europe et le Canada, le fameux CETA est une arme puissante et dangereuse pour ouvrir la voie aux OGM. Or, Emmanuel MACRON est clairement favorable au CEITA ! Alors ? Monsieur le Président, n’est-ce pas le moment de revoir sérieusement votre position ? Nous attendons avec impatience …Votre décision !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *