Jeunes en déshérence !

D’autres écrits sur l’éducation dans le bog AGIR 

écouter Patrick Figeac ici :

Jeunes en déshérence!!!

        Une statistique aussi méconnue qu’inquiètante vient d’être révélée dans une note du Conseil d’analyse économique sur l’emploi des jeunes peu qualifiés. 900 000, âgés de 15 à 19 ans n’étudient pas mais ne cherchent pas pour autant un travail. Ils ne croient plus ou n’ont jamais cru pouvoir trouver un emploi. Ces jeunes, en perte de confiance dans les institutions censées les aider, ont intégré une espèce de fatalité de la précarité.

Etre d’un faible niveau scolaire, issu de l’immigration , d’un ménage à faible revenu ou vivre dans une région reculée sont autant de facteurs déterminants. En France, 1,9 million de jeunes gens ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation; leur nombre a cru avec la crise jusqu’à atteindre 17% des 15-29 ans. Une petite moitié d’entre eux ne se considère plus comme demandeurs d’emploi. Découragés!!

      Les profils, les parcours, les moyens de subsistance (avant le RSA à partir de 25 ans) et les modes de vie de ces publics n’ont pas encore fait l’objet d’enquête nationale. En déshérence, résignés, ils ont subi, n’ont pas appris à être acteurs de leur vie, ne se projettent pas. Ils ne sont même pas dans la rebellion, ils ont compris qu’ils n’avaient pas d’avenir. Conscients de la dureté des règles, ils se retirent du jeu. Forme de résistance mais aussi de protection.

        Des plate-formes de suivi des décrocheurs de l’Education Nationale sont désormais chargés de les recenser, de les contacter. Des clubs-jeunes sont expérimentés pour tenter de les remettre dans une dynamique d’évolution positive.

           Tâche ingrâte, difficile, mais nécessaire. Il est impensable en effet de laisser un pan entier de notre jeunesse sans avenir. Car, si nous ne faisons rien, le pire est à venir et nous paierons au prix fort notre ignorance à leur égard. Ils ont besoin de nous. Ne les décevons pas !!!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *