A l’école, les enfants! !!!

À retrouver dans le blog agir

À écouter ici    ☞  À l’école, les enfants !

A l’école,  les enfants   !!!!

Ca y est !!! Beaucoup de communes ont décidé de prendre du temps pour mettre en oeuvre la réforme des rythmes scolaires inscrite désormais dans la loi. Ce texte va redonner à l’institution scolaire un rôle plus élargi.

     Un peu plus de temps à l’école, ce sera pour beaucoup d’enfants l’occasion de découvrir un sport, une activité, une discipline artistique qu’ils n’auraient pu appréhender ailleurs. Il faut faire confiance à ces associations qui gèrent ces temps d’accueil dans de nombreuses communes.Rappelons qu’elles sont issues, pour la plupart, de ces grands mouvements d‘éducation populaire nés pendant le Front populaire ou à la Libération. Sous l’impulsion de militants passionnés, d’ humanistes qui avaient tous à coeur de proposer aux enfants , au delà des activités, un apprentissage de la vie en collectivité harmonieuse, basé sur le respect des différences et de laïcité, une éducation pour tous, où l’on forme des citoyens libres et responsables.

Bien évidemment, ces actions représentent un sacrifice pour les communes. Des emplois en plus, des charges, un casse-tête à organiser, peut-être des impôts supplémentaires. On peut comprendre cette fronde qui accompagne la mise en oeuvre de ce dispositif.      Bien des enseignants protestent eux aussi, contre cette réforme même s’ils sont convaincus, pour la plupart, qu’elle va dans le bon sens, même si, dans la pratique, son application va bouleverser leurs habitudes.

         La jeunesse est un investissement indispensable sur l’avenir. Il faut d’abord que nos enfants maîtrisent les compétences de base, objectif loin d’être acquis. Mais il faut aussi qu’ils aient le sentiment d’avoir passé du bon temps entre les murs de l’école, qu’ils aient ressenti le plaisir de la découverte, du lien social, de la mixité, du respect dont ils ont besoin pour à leur tour en donner. Il faut un peu plus d’école, plus fraternelle, plus républicaine. Et pour cela, il faut des moyens. Les bénéfices? Rester une des Nations les mieux formées du monde. C’est surtout à l’école que l’on peut apprendre à tourner le dos à la violence et à se sentir toutes et tous à peu prés égaux.

Cette école est sans doute le bien le plus précieux de la République. Il faut la préserver des tourments du monde, il faut la chouchouter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *