À l’école de la citoyenneté

Écouter ici :  A l’école de la citoyenneté ♪

                                                 A l’école de la citoyenneté.

     Juste après la famille, tout s’enracine à l’école, à la fois l’apprentissage des savoirs, des valeurs, de la tolérance, du sens critique et du vivre ensemble.

    Importance capitale, bien sûr, affirmée surtout lorsque la République est mise à mal. Mais, dans la vie de tous les jours, l’Ecole est insultée, humiliée par une société des images et de l’individualisme forcené. Elle se retrouve en première ligne, réceptacle de toutes les violences qui s’abattent sur des élèves influençables, qu’il s’agit d’informer, d’éduquer selon ce que nous appelons la morale civique.

   La religion, l’islam, l’antisémitisme, le racisme, la République, autant de concepts souvent mal perçus par les adultes mais qu’il faut pourtant décrypter à des jeunes en manque de repères. Tout se dit, se « twitte » se contredit sur les portables, dans les cours des établissements scolaires, dans les rues. La laïcité, conception française est mal comprise, mal appliquée et devient, au final, la « peur de l’Autre ».

     Monsieur le Premier Ministre pense que « changer l’école sera l’affaire d’une génération ». Mais, pour que ce constat lucide ne reste pas qu’un propos de circonstance , il faut une volonté politique au quotidien, des moyens financiers, l’apprentissage du vivre-ensemble, et un changement profond de nos mentalités vis à vis de tous les enfants de France. Est-ce une utopie que de vouloir offrir à cette jeunesse la possibilité d’un idéal qui la transcende ? C’est une priorité absolue de longue haleine pour reconquérir aussi « les territoires perdus de la République ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *