Lutter contre la débilité capitaliste

  Écouter :  » Sortir de la débilité capitaliste « 

     Après les attentats, passée la stupeur devant l’horreur, rien n’a changé en mieux : les politiques d’austérité se poursuivent, de même que l’accumulation des capitaux, les guerres s’exportent, les droits humains sont bafoués et les pauvres toujours plus méprisés.

   Les citoyens doutent de plus en plus de la capacité des états à protéger des terrorismes, commes à gérer les crises passées, présentes ou à venir !  Ne sombrons pas cependant dans le pessimisme. Il existe une multitude d’initiatives locales qui, ici et là, expérimentent de nouvelles solidarités au plan social, économique, politique. Une trame invisible serait -elle en train de se dessiner,  prémice d’un autre monde possible qui peine à émerger ? Bien des résistances apparaissent, à commencer par ceux qui refusent de s’engager, redoutant de perdre leurs privilèges,  ceux qui profitent du système dominant, et ceux de plus en plus nombreux qui sont dans la survie !

      La pauvreté augmente constamment depuis ces dernbières années ! À la pratique des bas salaires, s’ajoute désormais les effets du tyravail temporaire ou précaire. Mais le plus grave, c’est que la perception des pauvres s’est modifiée. Dans le climat ambiant, nous aurions même tendance à leur imputer la responsabilité de leur sort !  Mais enfin,   dans quelle société vivons-nous ?

  N’avez-vous pas le sentiment que le système néo-libéral en place s’éloigne des valeurs démocratiques ? Nous finissons insiddieusement par intégrer l’idée que les humains n’ont pas tous la même dignité, nous acceptons que des enfants, des femmes et des hommes soient relégués dans la misère pendant qu’une minorité s’enrichit sans vergogne ! Et ceci dans la violence absolue de l’inertie générale !!

    Oui, nos sociétés se délitent, se décomposent sous nos yeux !   Assisterions-nous au triomphe de la confiscation de la pensée ?

  Oui, le capitalisme et son économie, son intelligence technologique, médiatique détruisent peu à peu notre sens critiqueet notre capacité de jugement. Une seule voie : l’engagement afin de récupérer notre faculté de penser, constitue la première étape du changement. Mais le premier pas de l’ensemble dépend du pas que chacun d’entre nous est en mesure de faire. La récupération de la politique confisquée par les élites en place passe par là, afin de restaurer la Démocratie qui nous est plus que jamais nécessaire pour bâtir une autre société …

Une réflexion au sujet de « Lutter contre la débilité capitaliste »

  1. Après la prise de conscience de nos propres actions nous pouvons avant tout agir par nos comportements. La violence constitue une des principales dérives de notre organisation sociétale. On entend parfois : »se faire violence » au lieu de faire un effort! Et toutes ces expressions: gloire, héros, compétition, mérite, gagnant, super…, qui excluent les participants et perdants. Nous sommes dans un concept qui admet que sur toute la planète la moitié des humains domine l’autre: hommes/femmes et que toute l’humanité domine et exploite tous les vivants tels les animaux qui sont consommés.
    Quand nous aurons tous pris conscience, nous pourrons accepter la réalité puis modifier nos comportements vis à vis des humains ET des animaux.
    La VRAIE démocratie passe par là pour nous soustraire à la DOMINATION.
    ÉGALITÉ, SOLIDARITÉ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.