L’illisible libéralisation de l’énergie !

25 Août 2012              L’illisible libéralisation de l’énergie !

Il est des dates dont on se souvient ; mais ….  le 1er Juillet 2007 ?

Ce jour là, un monopole est tombé au nom de la concurrence défendue par Bruxelles. Les particuliers, clients d’EDF et de Gaz de France( devenue GDF-Suez en 2008) avaient le droit de choisir leur fournisseur d’électricité et de Gaz. Enfin ? Cinq ans se sont écoulés et que constate-t-on ?

Les prix se sont envolés, souvent pour d’autres raisons que cette libéralisation. Les deux opérateurs historiques conservent 90% du marché Et les consommateurs oscillent entre ignorance et incompréhension. Le bilan de ces cinq années n’est pas médiocre, il est illisible !

L’électricité se plie moins facilement aux règles du marché. Elle ne se stocke pas en grande quantité et sa consommation est très fluctuante et peu réactive aux prix. Ces freins aux mécanismes marchands sont largement amplifiés, en France, par un parc nucléaire (74% de l’énergie produite) dont l’inertie ne permet pas d’ajuster l’offre et la demande aux périodes de pointe de consommation.

Si la concurrence ne marche pas dans ce secteur, c’est qu’elle ne se traduit pas par une baisse des prix sur le long terme. Les tarifs de l’électricité et surtout du gaz ont au contraire augmenté essentiellement en raison des coûts de production et de transport de l’énergie qui eux ont explosé !…

58 réacteurs nucléaires, 400 barrages avec des investissements de plus en plus coûteux en raison notamment de la sécurité que les fournisseurs vont devoir assurer.

….   Préserver les consommateurs des tensions du monde énergétique retarde d’autant plus les progrès de la nécessaire transition énergétique !!…

Dommage ! …     Car nous savons bien que le pouvoir d’achat sera vite rattrapé par la réalité économique.

Et nous devrons payer pour une énergie rare et chère faute d’avoir mis en oeuvre d’autres sources moins polluantes et plus sûres !!       🙁


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *