La violence problématique !!

La violence problématique !!

11/08/2012

      Pourquoi sommes-nous preneurs de témoignages, de scènes de violence ?  Parce que notre rapport à la violence est devenu ambivalent. D’un côté nous craignons son retour, mais de l’autre, nous sommes fascinés par le spectacle de la violence extrême (?)  comme le montre la place symbolique  que réserve le discours médiatique et cinématographique aux personnages des « sérial-killers » devenus aux Etats-Unis des héros très ambigus de films à succès !

     Pour certains psychiatres, la célébrité effarante de ces figures abjectes vient de ce qu’ils incarnent par leur toute-puissance, une sorte de réussite de substitution. Leur médiatisation les transforme en  » légendes du mal  » qui participent d’une mythologie ; celle d’une perfection négative, d’une réussite macabre dont les scénaristes attendent qu’elle fascine le spectateur !

   Si cette mode cinématographique était jusqu’alors une particularité de la société américaine, elle gagne aujourd’hui l’Europe, et la France en particulier. Reste à savoir de quelle pathologie collective cette fascination mortifère est le symptôme ?

A travers le spectacle de l’hyper violence, la société tente-t-elle d’apprivoiser le mal dont elle se sent confusément porteuse ? 

    Cette représentation récurrente du crime serait-elle inoffensive voire conjuratoire ?  En d’autres termes, la violence dans laquelle se complaisent les médias, le cinéma, les bandes-dessinées ou les jeux vidéo, serait-elle simplement parodique ?? D’autres pensent au contraire qu’il faut dénoncer cette complaisance comme potentiellement criminogène.

   J’avoue pencher pour la seconde hypothèse ! En mettant en scène la pire violence, nous sommes un peu comme des enfants qui jouent avec des allumettes !!

  Pour toutes ces raisons, les polémiques déclenchées à l’occasion de certains reportages sont les symptômes d’une dérive collective déjà ancienne mais inquiétante !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *