La triste histoire des bacs professionnels

Beaucoup de jeunes titulaires d’un baccalauréat professionnel n’ont que la vie active comme ultime recours. Aller en STS? Les places sont prises par les détenteurs des bacs généraux ou technologiques. L’université? Ils n’ont pas acquis dans leur cursus les compétences requises pour réussir.

Où est la démocratisation de l’enseignement?

Pour en savoir plus, cliquez ! 

non diplômés

Combien de jeunes sortent du système éducatif sans qualifications. Un note du Ministère tente d’apporter des éléments de réponses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *