La pédo-criminalité n’est pas un mythe !!

          Nous vivons une époque de terrible DÉSINFORMATION : le mensonge par omission nous est servi quotidiennement sous couvert d’un gavage médiatique insipide, et le tabou de la pédo-criminalité en est le pire exemple !!! Jacques THOMET, journaliste international de renommée mondiale vient de publier un livre  » Retour sur l’affaire Outreau « . Le piratage de son site ainsi que celui de  » Pédopolis« , le 12 Juin dernier, ne sont qu’une preuve supplémentaire des enjeux puissants concernés par ce sujet !!!

      Osez écouter des témoignages dévoilant comment la parole des enfants est mal traitée, comment l’omerta perdure au sein de nos institutions  depuis trop d’années, en visionnant une synthèse de ses conférences ici. ÉLOQUENT !!!

Archive intégrale du site Pedopolis (en cliquant à télécharger et diffuser :     MERCI pour nos enfants victimes !

Moi-même témoin d’un scandale de déni de justice, je rend hommage à un papa qui en est mort l’an dernier et à ses trois filles qui vont devoir vivre avec cette double souffrance !! Ouvrir les yeux EST UN DEVOIR !!

Le fichier zip est à cette adresse :

http://wwwfichier-zip.com/2013/07/11/archive-pedopolis-inte-grale

Un autre site bien informé sur ce thème :  » Dondevamos ?

Des preuves d’illégalité avérée * impliquant les services sociaux

Notre amie Sylvie CASTRO  ( son blog ) sort elle aussi deux ouvrages témoignant de ses rencontres de terrain ( côté victimes et côté agresseurs )…  Comme elle, nous sommes persuadés que la VÉRITÉ VRAIE ne peut que TRIOMPHER !!!

pédo-criminalité

services sociaux illégaux  ?

 

 

2 réflexions au sujet de « La pédo-criminalité n’est pas un mythe !! »

  1. Ping : Le pédophile espagnol gracié par erreur au Maroc est devant la justice | anthropopedagogie

  2. Le film de Serge Garde « Outreau l’ autre vérité  » est à voir et à diffuser. Ce journaliste spécialiste de la pédo-criminalité a décidé de faire sa propre enquête après avoir lu le livre de l’ expert des enfants « Outreau la vérité abusée » de Marie-Christine Gryson Dejeansart, qu’il cite dans le générique. Elle est le témoin privilégié puisque ‘elle était au procès et qu’ elle a participé aux commissions d’ enquête. C’est aussi en l’ entendant lors du colloque de Paris-Assas Panthéon avec Pierre Joxe que Jacques Thomet a décidé de son enquête. Les trois œuvres pourront ensemble donner de la force à la recherche de la vérité qui doit guider tous les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *