La maternelle, laboratoire de la réussite.

                                   La maternelle, laboratoire de la réussite.   ( blog « Agir » )

à écouter en cliquant ici : ☞ La maternelle, laboratoire de la réussite ♪

       Aprés avoir été longtemps une fierté française et un pilier central de la République, l’école va mal. Nous connaissons par coeur le discours tant répété depuis des décennies..

     Et pourtant !!! Une enquête de grande ampleur réalisée en 2011 auprés de 15 000 élèves entrant au cours préparatoire montre que leur niveau de performance a progressé de manière significative par rapport à 1997, lors d’une étude similaire. L’élévation est générale. Mieux, nous observons même une réduction des inégalités sociales. En effet, les élèves issus de milieux défavorisés ont progressé un peu plus vite que ceux des familles les mieux dotées.

     L’évolution de la société française explique pour une part ce résultat encourageant. Avec une question sous-jacente mais essentielle: qu’attend-on de l’école maternelle ? Un lieu d’épanouissement ou une école qui se donne les moyens de mieux armer les enfants qui n’acquerront pas le savoir ailleurs ? Une maternelle qui veut garder son identité  ou une école qui anticipe l’élémentaire ? Ce qui s’est passé entre 1997 et 2011 illustre bien ce dilemne avec une évolution tendant à faire de la grande section l’antichambre du CP. Sur la période étudiée, les programmes ont changé passant du « vivre ensemble » (1995) à la mise « du langage au coeur des apprentissages » (2002) avant que ceux de 2008 ne recentrent les enseignements sur les fondamentaux. Avec le changement de profil des enseignants, les « instits » remplacé(e)s par les professeurs des écoles, la maternelle de 2011 n’a pas du tout la même image que celle qui prévalait quatorze ans auparavant.

     Restera à observer si les acquis de début de la scolarité se maintiendront, si les élèves de CP de 2011 deviendront des « lecteurs experts ». Réponse début 2014 aprés la nouvelle évaluation de 15 000  CP de 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *