Du conventionnel au bio

  Eric GOBARD, agriculteur en île de France, se reconvertit au bio :

 un exemple  parmi d’autres  !… qui se répandent dans la viticulture   ainsi que les productions céréalières ou maraîchères ; même l’élevage est concerné par le label A B !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *