Après « la fin du monde »

     Publiées  dans son blog hebdomadaire, Patrick FIGEAC nous livre ici ses réflexions au seuil de 2013 ! Bonne réflexion … et mise en pratique !!

    « La fin du monde » annoncée pour le 21 décembre n’a pas eu lieu et les fêtes de Noël et du Nouvel An peuvent se dérouler en toute sérénité. Temps de cadeaux, de souhaits, de promesses pour la nouvelle année qui vient.     Ayons toutefois une pensée pour  les enfants sans papiers, les enfants de la crise, oubliés parce que trop silencieux, tenus à l’écart des agapes du moment.

   L’année 2012 laissera un goût amer, un grand espoir suivi d’une grande déception où l’intérêt  général a souvent cédé le pas face aux causes particulières. Notre Ecole est meurtrie par tant de revirements, d’attentes non satisfaites.

Nous avons espéré  un monde plus accessible, des inégalités gommées, une éducation placée enfin au coeur de notre univers. Nous avons écrit au Père Noël , glissé notre lettre dans l’urne électorale mais voilà, le réalisme économique a bien vite détruit nos illusions.

   2013 pointe le bout du nez avec en filigrane un avenir à contruire qui passe bien sûr par une profonde mutation de notre système éducatif en phase avec son époque.

    Formons le voeu que chacun apporte enfin sa pierre pour que cette Ecole nouvelle devienne réalité, pour qu’elle soit plus juste pour les plus fragiles, qu’elle apporte de la joie et du plaisir d’apprendre à tous les enfants, et  du bonheur pour celles et ceux qui ont la charge de les éduquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *