Infirmières scolaires désarmées face à la violence

Nous vous invitons à lire cet excellent article : « Des infirmières scolaires désarmées face à la violence ».

   De plus il faut savoir que les zones rurales, mais aussi bon nombre d’établissements privés sont démunis de postes médicos-sociaux : assistante sociale, psychologue, infirmière … Enfin, quelle prise en charge fait suite aux  » bombes  »  dévoilées à l’abri de ces lieux clos ??  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *