La suramine, du thé aux aiguilles de pin : utilité et préparation

  Ils existe un antidote à la contagion actuelle, la molécule séramine utilisée jadis contre la maladie du sommeil (mouche tsé-tsé).

       Le thé aux aiguilles de pin sylvestre vertes, et la badiane ( ou anis étoilé, d’une efficacité  8 fois supérieure en concentration), seraient détenteurs de propriété aptes à remédier aux désordres causés par la protéine spike réemployée dans les vaccins. En effet,ces deux plantes contiennent l’acide shikimique  la suramine ayant des effets inhibiteurs sur les composants provoquant la cascade de coagulation et sur la réplication et la modification inappropriées de l’ARN et de l’AD. Les pins toxiques

   Emission vidéo de Philippe Jandrock (1h16)

Cette décoction est l’un des anti-oxydants les plus puissants qui soient, utilisée en Chine et chez les Amérindiens contre les maladies pulmonaires notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.