Et Dieu dans tout ça ?

04/08/2012                                               Et Dieu dans tout ça ?

    Avec le bozon de Higgs, Dieu frappe de nouveau à la porte de la science. Pour percer les secrets de la matière, l’homme aura construit le plus fou des instruments scientifiques, le grand collisionneur de hadrons, un monstre de 27 km enfoui à 100 mètres sous terre, près de Genève qui recrée l’état de l’univers tel qu’il était à un milliardième de seconde après le big-bang. Grâce à cette machine à remonter le temps, où l’on fait se percuter des morceaux d’atomes à des vitesses vertigineuses, les chercheurs ont trouvé la particule,  qui explique la structure fondamentale de notre univers et donc de nous-mêmes…

     Et comme à chaque fois que l’homme s’aventure aux frontières de la métaphysique et de la science, la question de Dieu surgit tel le génie hors de la lampe d’Aladin.Tandis que dans l’infiniment petit les physiciens décortiquent la matière qui constitue notre univers, à l’autre extrémité les neuro-biologistes se heurtent au mystère de la matière qui pense. Comment 13,7 milliards d’années après la naissance de l’univers, la matière a-t-elle pu s’organiser de manière toujours plus complexe jusqu’à pouvoir s’interroger sur elle-même ?

       D’où vient à l’homme le besoin de croire ? Et là, le débat fait rage. D’un côté, les scientifiques, selon lesquels le cerveau est programmé pour la fonction croyance ; de l’autre, ceux qui voient dans la foi une construction culturelle, une soupape pour supporter l’angoisse de la mort …     Les scientifiques n’en ont pas fini avec Dieu !…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *