À Beaujeu … Première ferme-école diplômante en agro-biologie …

Alors que nos amis du Lot en Action titrent un dossier sur la BIODYNAMIE  ( n°70)

      Nous tenons à remercier Claude BOURGUIGNON pour son intervention au récent festival de Limognes en Quercy … avec cette    évocation  » des origines « 

VIBRANT HOMMAGE aux PIONNIERS !!

… de l’agriculture biologique aujourd’hui 

 …….  Max LÉGLISE, oeunologue, Pierre RABHI, Etienne GUILLÉ  et des dizaines de formateurs, pour quelques centaines d’étudiants sont passés par ces champs de vigne !! ….

         Autour de Suzanne et Victor MICHON, des docteurs,  des  savants …  mettaient en commun leurs recherches pour éduquer   au respect du vivant, aux lois énergétiques, et à la mise en oeuvre de   connaissances systémiques   ...

                            MALVAL … Creuset MAGISTRAL  … Energie VITALE !! …

Écouter TERRE À TERRE – France culture : deux émissions d’une heure  sont consacrées à cette expérience  unique, à plus d’un titre …

Et qui peut-être mérite que s’en constitue la transmission au générations futures ? !! ….

Aux anciens de MALVAL intéressés … Aux pionniers souhaitant retransmettre … Bienvenue sur ce blog : réagissez ! 🙂

Nous avons découvert, au hasard du Net : Marie DENOIX ( Grenoble) intervenante …

LA BIODYNAMIE ? Explications

Cinq reportages  de 1980 à 1997 avec Victor MICHON, et la vie de l’école ; des témoignages de Claude et Lydia Bourguignon , de Guy MERLE, cultivateur passé au bio, et formateur à l’école de Beaujeu …

Beaujeu

Biodynamie

disponible ici  – UN OUVRAGE ADMIRABLE !! 

Une agriculture du vivant 

Préfacé par Monsieur Pierre Rabhi, cet ouvrage admirable devrait figurer sur la table de chevet de tous les étudiants en agriculture, agroalimentaire, les professionnels et jardiniers à coté des ouvrages du professeur Higa!!!

« L’École d’Agrobiologie de Beaujeu fondée en 1983 par Suzanne et Victor Michon a permis à de multiples disciplines scientifiques, techniques, sociales ainsi qu’à de simples expériences humaines de trouver un lieu de convergence.

Ainsi se sont trouvés réunis les éléments d’une sorte de puzzle représentatif d’une problématique globale et fondamentale de notre temps, à savoir le rapport des humains avec les fondements de la vie en général et de la survie que nous devons à la terre nourricière en particulier. » Pierre Rabhi

Co-édition du Fraysse & CEREA, 312 pages.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *